RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Etudiants : premier appartement, première aide au logement !

11 Sep 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Dans un budget étudiant, le logement est souvent en haut de la liste. D’où l’intérêt de ne pas passer à côté d’un coup de pouce pour alléger la facture. Suivez le guide.

Derrière la porte, un parfum d’indépendance. Mais qui dit premier logement étudiant, dit aussi premier loyer. Bonne nouvelle, comme 800 000 étudiants en France, vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide personnelle au logement (Apl, Alf ou Als). Seules conditions : être français, ou étranger avec un titre de séjour en cours de validité, louer un logement décent, être sans lien de parenté avec le propriétaire, et avoir des ressources inférieures à un certain plafond.

Le moment idéal pour lancer la demande ? «Dès que le bail ou le contrat de location est conclu», répond Philippe Cohen-Solal, conseiller technique logement à la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf). Et mieux vaut le faire le plus tôt possible, car l’aide n’est pas rétroactive.

D’accord, mais à quel montant avez-vous droit ? Pour être fixé, faites une simulation en ligne sur le site caf.fr. Vos ressources, la taille du foyer, le montant du loyer, le lieu d’habitation… les critères pour faire le calcul sont nombreux. «Si les parents sont assujettis à l’impôt sur la fortune immobilière (Ifi), l’étudiant ne peut pas percevoir une aide personnelle au logement », précise Philippe Cohen-Solal.

Déclarer ses propres revenus

Que vous logiez en résidence du Crous, dans le secteur privé, en foyer, seul ou en colocation, la démarche est la même. Rendez-vous sur caf.fr, rubrique Mes services en ligne > Faire une demande de prestation et pensez à vous munir des éléments suivants :

  • Un relevé d’identité bancaire (Rib) ;
  • un bail ou contrat de location ;
  • un contrat de travail si vous avez un job étudiant ;
  • vos relevés de comptes avec le montant de votre patrimoine : Livret A, LDD, PEL, Assurance vie… ;
  • le montant de vos revenus sur les deux dernières années ;
  • le numéro Siret et coordonnées de votre bailleur s’il s’agit d’une société ;
  • le cas échéant, le numéro d’allocataire de vos parents.

Attention, «lorsque l’étudiant indique le montant de ses ressources, il ne doit surtout pas déclarer les revenus des parents, mais uniquement les siens», insiste Philippe Cohen-Solal.

Tout est enregistré ? Le premier versement aura lieu à compter du deuxième mois d’occupation du logement. Et d’une année sur l’autre, «il n’y a pas de nouvelle demande à formuler si l’on reste dans le même appartement». De quoi être tranquille, jusqu’au prochain déménagement.

A savoir

Dès qu’une aide personnelle au logement vous est attribuée, vous n’êtes plus considéré à la charge de vos parents par la Caf, ce qui peut diminuer leurs prestations familiales s’ils en bénéficient. La simulation en ligne est donc importante pour déterminer ce qui vous convient le mieux : rester à leur charge ou opter pour l’aide personnelle au logement.


Étiquettes : , ,

Réagissez