RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Conflits entre voisins : à la rencontre d’un médiateur

14 Déc 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Bricolage matinal, odeurs nauséabondes… à long terme, les nuisances, sonores ou olfactives, peuvent devenir un véritable enfer et créer des conflits de voisinage. Un médiateur peut alors intervenir pour trouver une solution amiable.

Lundi 27 septembre 2021. Hôtel de ville de Bordeaux (Gironde). Une nouvelle semaine débute pour Patrick Jacquemart et son équipe de choc. Cela fait six ans que ce médiateur municipal fait de la résolution des conflits son « engagement quotidien ». Sa principale qualité ? L’écoute.

Végétation trop encombrante, stationnements gênants, poubelles régulièrement posées devant les portes, fuites d’eau, fumée des barbecues… « Parfois il suffit d’une simple étincelle pour allumer le feu », constate l’expert, qui s’improvise alors « pompier ».

Contacté directement par téléphone par des usagers « à bout », Patrick intervient ce jour-là pour des nuisances sonores. Musique trop forte, claquements de talons sur le plancher, soirées à répétition dans les cours ou jardins…

« Le bruit est la problématique la plus récurrente, indique-t-il. Bien souvent, les plaignants ne savent pas comment aborder leurs voisins, qui ne sont eux-mêmes pas toujours en état d’entendre ce qu’on a à leur dire, ou n’ont simplement pas conscience de la gêne qu’ils occasionnent », poursuit le professionnel.


Un arbitre indépendant, neutre… et gratuit

Lorsque les (multiples) requêtes cordiales et les lettres recommandées n’ont rien donné, le médiateur peut aider à désamorcer le conflit – à condition que les deux parties souhaitent faire appel à lui – avant d’envisager de saisir la justice ou les forces de l’ordre. Un dispositif généralement gratuit que proposent de nombreuses municipalités.

Le médiateur commence par prendre la température via des échanges téléphoniques. « Si la situation est réellement dégradée, nous proposons des entretiens individuels, en présentiel, en toute confiance et confidentialité », assure Patrick.

L’objectif : déclencher une prise de conscience sur la source des tensions, en proposant notamment aux personnes mises en cause de constater les effets des nuisances, avant de les aider à trouver la meilleure solution pour rétablir une bonne qualité relationnelle.

Ne pas attendre que la situation dégénère

Deuxième étape : réunir les différentes parties afin de leur permettre de s’exprimer librement et sereinement, sous l’œil avisé, indépendant et impartial du médiateur. « Dans la très grande majorité des cas, cela suffit à apaiser les tensions », se félicite Patrick qui invite toutefois le grand public à agir précocement.

« En général, les personnes attendent que la situation dégénère pour nous interpeller, alors que nous pouvons intervenir à titre préventif, souligne-t-il. Comme pour tout, il vaut mieux prévenir que guérir ! »


Étiquettes :

Réagissez