RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




« L’angoisse du 8e mois », une étape clé pour le bébé

27 Août 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Votre enfant pleure dès que vous vous éloignez, panique à la vue d’un visage qu’il ne connaît pas ou peu… pas d’inquiétude, les bébés traversent fréquemment une phase « d’angoisse de la séparation » autour du 8e mois. Explications.

Votre bébé qui souriait à tout le monde pleure et s’agrippe à vous ? Il crie quand il ne vous voit plus ? Il craint sûrement d’être séparé de vous, une étape normale du développement affectif et intellectuel de l’enfant.  

Elle ne traduit rien d’inquiétant, au contraire. Elle signifie que votre bébé grandit et s’ouvre au monde. Elle dure de quelques semaines à quelques mois, et est plus ou moins prononcée selon les enfants.

« Au cours du 8e mois (cela peut arriver entre 6 et 9 mois), alors qu’il commence à se déplacer, l’enfant entre dans une phase d’individuation, explique Nancy Mekhail-Magued, pédiatre à Elancourt (Yvelines). Votre bébé comprend qu’il est une personne à part entière et que ses parents sont distincts de lui. » Cela renvoie aussi à la peur d’être abandonné.

Jouer à cache-cache

« L’enfant n’a pas encore acquis la notion de “permanence de l’objet”*, précise Nancy Mekhail-Magued.[Quand il ne voit plus ses parents], il ne comprend pas que ceux-ci ne disparaissent pas définitivement ». En outre, il commence à faire la distinction entre les personnes familières et les inconnus, avec lesquels il devient plus craintif.

Pour l’aider à mieux vivre cette période, vous pouvez par exemple jouer à cache-cache avec lui. Le traditionnel jeu du « coucou-caché » (masquer son visage derrière ses mains avant de le faire réapparaître), lui permet d’apprendre que l’on peut se séparer en s’amusant, avec la certitude de se retrouver.

Ne pas le forcer à aller dans les bras d’une personne

Vous pouvez aussi l’habituer peu à peu à votre absence, en le faisant garder par une tierce personne. Mais veillez à prévoir un « objet transitionnel », comme un mouchoir imprégné de votre odeur et privilégiez les périodes de séparation courtes au début. Si vous le pouvez, évitez de partir quand il dort, et parlez-lui, prévenez-le que vous allez le quitter puis revenir. Enfin, ne le forcez pas à aller dans les bras d’une personne s’il n’en a pas envie.

C’est une période où votre bébé a besoin de vous, notamment en présence d’inconnus. Rassurez-le, respectez son rythme et ses besoins. Et faites-lui confiance dans sa capacité à s’ouvrir aux autres et à y trouver du plaisir.

* En psychologie du développement, la permanence de l’objet est la capacité de l’enfant à comprendre que les objets extérieurs à lui ont une existence propre, et qu’ils continuent à exister même s’ils disparaissent de son champ de vision

Pour aller plus loin
> « 8e mois : angoisse ou découverte du visage de l’étranger »


Étiquettes : , , ,

Réagissez