RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




« La médiation familiale permet d’apaiser les tensions »

16 Juin 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

INTERVIEW. Séparation, divorce, conflits… afin de préserver l’équilibre familial, la Fenamef* propose ses services de médiation et des espaces de rencontres, dans plus de 500 lieux en France. Entretien avec sa vice-présidente, Dominique Gauthier.

Vies de famille : Quelles sont les missions de la Fenamef ?

Dominique Gauthier : Notre objectif principal est de promouvoir le maintien, la préservation ou la restauration du lien familial à travers la médiation familiale, et les espaces de rencontre parents-enfants. Elle fédère près de 200 gestionnaires de services de médiation familiale, d’espaces de rencontre et de centres de formation. La Fenamef accompagne ses adhérents dans la promotion et le développement de leurs activités. Elle propose une veille juridique, des formations et des journées d’études.

Qu’est-ce que la médiation familiale ?

C’est un dispositif mis en place lors de situations de conflit qui ne peuvent pas se résoudre dans la sphère privée : divorce, violences intrafamiliales, problèmes de succession…  La médiation familiale permet d’apaiser les tensions grâce à l’intervention d’un professionnel. Le médiateur familial est un tiers impartial qui aide les familles à trouver des solutions par elles-mêmes.

Comment fonctionne ce service ?

Les familles peuvent être à l’origine de la demande. Les couples en cours de séparation peuvent être orientés par le juge aux affaires familiales (Jaf) vers cette démarche. Ensuite, un premier entretien informatif et gratuit se fait avec le médiateur. Les membres de la famille peuvent être reçus ensemble, en couple ou séparément. Les entretiens suivants sont payants et les tarifs sont calculés selon un barème national qui prend en compte les revenus de chacun. Le montant de la séance peut varier entre 2 et 135 euros.

Les associations de médiation familiale en Saône-et-Loire
> Association LE PAS : service Instants de Famille – 172 rue de la Chanaye à Mâcon
Téléphone : 03 85 33 41 10 | email : instantsdefamille@lepas-sudbourgogne.fr
> Association la Sauvegarde 71 : service de l’ERSP –  27 rue Victor Hugo au Creusot
Téléphone : 03 85 78 68 15 | email : ersp@sauvegarde71.fr
> Association l’Amarre : 13 avenue Joanny Furtin à Charolles
Téléphone : 03 85 24 17 25 | email : amarre71@orange.fr
> Association les PEP71 : 18 rue Colonel Denfert à Chalon-sur-Saône
Téléphone : 03 85 45 95 00 | email : mediation.familiale@pep71.org

Que pouvez-vous nous dire sur les espaces de rencontre ?

Ces lieux permettent au parent qui n’a pas la garde de son enfant d’exercer son droit de visite dans un lieu neutre, tout en étant accompagné par des professionnels. Ce service se veut transitoire car l’objectif est de mettre en place des droits de visite classiques. C’est un outil qui permet le maintien et/ou la restauration des relations entre les enfants et leurs parents.

Concrètement, comment se passent les visites dans ces espaces ?

Des droits de visite se mettent en place pour des enfants de 0 à 18 ans. Favoriser la rencontre entre un bébé et son père n’est pas la même chose que de tenter de reconstruire un lien entre un adolescent et un parent absent. Les équipes de professionnels, présentes sur place, s’adaptent à toutes les situations pour instaurer un dialogue, et ce dans l’intérêt de l’enfant.

* Fédération nationale de la médiation et des espaces familiaux

En savoir plus
> Le site de la Fédération nationale de la médiation et des espaces familiaux
> « La médiation familiale » sur le site de la Caf
> « Maintenir le lien parent/enfant : les espaces de rencontre » sur le site monenfant.fr


Étiquettes : , ,

Réagissez