RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Activité extrascolaire : l’important, c’est le plaisir

23 Août 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

La rentrée s’accompagne souvent du choix d’une activité sportive ou culturelle en dehors de l’école. Mais devant une offre multiple, difficile de trouver celle qui convient à votre enfant. Voici quelques pistes pour vous aider à vous décider.

Avec la rentrée qui approche, le choix d’une activité périscolaire pour votre enfant revient sur le devant de la scène. Football, tennis, musique, arts plastiques, cirque, théâtre… devant tant de possibilités, mais avec un agenda serré et un budget pas illimité, pas évident de trancher.

« Selon les activités sportives et artistiques choisies, un enfant va développer des compétences variées comme l’équilibre, la dextérité, le sens du rythme… C’est très bon pour son développement psychomoteur et cela va lui donner confiance en lui », souligne la pédiatre Emmanuelle Rondeleux, fondatrice du site monpediatre.net. Pratiquer une activité en dehors de l’école et du cercle familial permet aussi à votre enfant de montrer d’autres facettes de sa personnalité.

Choisir une activité qui plaît à votre enfant

Pour trouver l’activité adaptée, il n’y a pas de mode d’emploi. Le judo ne plaît pas forcément à tous les enfants dynamiques, et les timides ne tirent pas toujours profit de la pratique d’un sport collectif. « Le principal, c’est de trouver une activité avec une approche ludique et qui plaise à l’enfant. C’est bien de le faire toucher à tout pour connaître ses goûts. Certaines mairies proposent des séances multisports, par exemple », suggère la docteure Rondeleux.

La plupart des associations et clubs prévoient aussi des séances d’essai sans engagement. Les communes organisent, quant à elles, des journées des associations pour présenter les offres du secteur. On peut aussi découvrir des disciplines plus insolites lors de stages d’été ou en colonie de vacances… Attention toutefois de préserver des temps de détente à la maison.

Pour les collégiens et lycéens, il existe également des activités sportives organisées par la Fédération française de sport scolaire et les associations sportives (UNSS et AS), encadrées par des enseignants d’Éducation Physique et Sportive des établissements scolaires.

Des aides financières

Ces activités représentent le plus souvent un coût. Pour soulager votre budget, vous pouvez contacter les mairies, associations de quartiers, centres socioculturels, fédérations sportives, maisons des jeunes qui proposent des loisirs variés à des tarifs plus abordables, en fonction de vos revenus.

Il existe aussi des coupons sport qui peuvent être proposés par les comités sociaux et économiques (Cse) de certaines entreprises ou par les collectivités locales. Votre Caf peut aussi vous délivrer, sous conditions, des chèques ou tickets loisirs. Grâce à ces coups de pouce, votre enfant pourra pratiquer l’activité souhaitée sans vous ruiner.


Étiquettes :

Réagissez