RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Les Caf s’engagent contre la fraude à enjeux

23 Sep 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

En juin 2021, la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf) a annoncé la création d’un service de lutte contre les fraudes à enjeux. Le but : repérer et pénaliser ces fraudes organisées pour protéger au mieux les allocataires. Explications.

Le réseau des 101 caisses d’Allocations familiales compte déjà 680 contrôleurs chargés de détecter les fraudes individuelles. « Mais nous avons remarqué parallèlement qu’il y avait aussi des fraudes plus complexes, élaborées par des bandes organisées qui mettent en place des mécanismes astucieux pour piller le système des Allocations familiales », explique Thomas Desmoulins, directeur du département Maîtrise des risques, lutte contre la fraude et outils contentieux à la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf).

Usurpation d’identité, faux documents, mécanismes numériques autour des bases de données… une fraude est définie « à enjeux » lorsqu’elle est susceptible d’entraîner un préjudice supérieur à dix fois la fraude moyenne, qu’elle est commise par une bande organisée qui utilise un mécanisme original, innovant et sophistiqué. Ces agissements dégradent le tissu social et la confiance dans notre système de protection sociale.


Une équipe spécialisée contre la fraude à grande échelle

« On ne peut pas appréhender ces fraudes de la même manière que la fraude individuelle, insiste Thomas Desmoulins. Celle-ci nécessite de mettre davantage de moyens avec des compétences et des expertises précises. Il nous a semblé important de prévoir une réponse à la hauteur du phénomène avec ce service national de lutte contre la fraude à enjeux. »

30 contrôleurs ont été recrutés en début d’année 2021. La moitié d’entre eux sont des contrôleurs classiques et les autres ont des profils variés : anciens inspecteurs Urssaf, anciens mandataires judiciaires, détectives privés, gendarmes…  « Ces contrôleurs ont des profils complémentaires et sont répartis sur tout le territoire national : à Lille, Strasbourg, Melun, Toulon et Bordeaux, précise Thomas Desmoulins. Cette équipe sera pleinement opérationnelle en fin d’année 2021. »

Un service qui protège les allocataires  

Les allocataires sont souvent les principales victimes de ces pratiques frauduleuses. Ces groupes malintentionnés peuvent récupérer les mots de passe et identifiants d’un allocataire avec la technique du phishing. Le fraudeur se fait passer pour la Caf et vous invite à communiquer vos données personnelles pour usurper votre identité.

Ces personnes peuvent ensuite modifier vos coordonnées bancaires et vos informations personnelles dans votre espace « Mon Compte » sur le site caf.fr. Ainsi, vous n’avez plus accès à votre compte et ne recevez plus vos allocations qui vous sont dues.

« C’est pour cela que la Caisse nationale des Allocations familiales apporte une réponse ciblée pour faire cesser ces agissements, explique Thomas Desmoulins. Ce service a également pour vocation de protéger les allocataires qui peuvent être les premières victimes de cette fraude à enjeux. »

En savoir plus
> « Usurpation d’identité, comment s’en protéger ? » sur le site du ministère de l’Economie et des Finances et de la Relance


Étiquettes : , ,

Réagissez