RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




CV : des périodes d’inactivité à valoriser

19 Juil 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Lors d’un entretien d’embauche, il est parfois difficile d’expliquer une période creuse entre deux expériences professionnelles. Ces « trous » dans un CV ne sont pourtant pas toujours négatifs. Explications.

Les personnes actives ne connaissent pas toujours une carrière rectiligne. Et la crise économique liée au Covid-19 pourrait encore accroître ce phénomène. « Il ne faut pas dramatiser, c’est quelque chose de tout à fait normal, et même de plus en plus courant », souligne Claude d’Estais*, coach en évolution professionnelle et ex-chasseuse de tête.

A première vue, ces périodes qui forment des « trous » dans un CV peuvent sembler difficiles à justifier. « Les candidats ont raison de s’en soucier, car les recruteurs regardent cela attentivement, précise-t-elle. Ils cherchent une cohérence dans un parcours, et c’est pour eux une façon de mieux les connaître. »

Restez professionnel, factuel…

D’une manière générale, n’hésitez pas à faire preuve d’honnêteté envers les employeurs : ils connaissent bien la réalité du marché du travail et les difficultés que rencontrent les candidats. Ne rentrez pas dans les détails pour autant.

« Si l’on vous demande les raisons de votre départ d’une entreprise, évitez de parler de votre ressenti, restez toujours professionnel et factuel », conseille Claude d’Estais. L’important est d’expliquer comment votre période de chômage vous a permis de prendre du recul et comment vous l’avez mise à profit.

En cas de « trou(s) » pour raisons personnelles, essayez de rassurer le recruteur. « Si vous vous êtes arrêté(e) pour vous occuper de vos enfants, assumez pleinement ce choix. Expliquez-lui que c’était une période heureuse, que toute bonne chose a une fin et que vous souhaitez désormais vous investir dans votre carrière», ajoute Claude d’Estais.

… et constructif

N’hésitez pas à mentionner si votre période de chômage a été l’occasion de suivre des formations ou d’un engagement associatif. Pour Claude d’Estais, rester constructif est un point essentiel : « S’il y a eu plusieurs trous dans votre CV, c’est peut-être aussi l’occasion de s’interroger : « Quelles ont été les raisons ou les circonstances qui m’ont amené à vivre ces pauses ? Ai-je choisi le bon environnement de travail ? »Pour autant, ne partagez pas ces interrogations avec votre recruteur. »

Parmi les erreurs à ne pas commettre, « ne donnez pas l’impression de subir la situation ou de vous cacher derrière des compétences soi-disant acquises lors de cette période, au risque que cela paraisse artificiel ». Etre clair avec soi et ses motivations permettront de créer un climat de confiance et d’aborder plus sereinement les autres points de votre CV.

* Autrice de 60 exercices pour booster ma recherche d’emploi (éditions Eyrolles)

Pour aller plus loin
> « Mon CV en ligne » par education.gouv.fr, le site de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports
> Le site de l’association Solidarités nouvelles face au chômage
> « Sans diplôme, ni qualification ? Découvrez vos solutions ! » sur le site de Pôle emploi


Étiquettes : , , ,

Réagissez