RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Les bons réflexes pour retrouver le rythme à la rentrée

25 Août 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

L’été rime souvent avec sommeil décalé et grasses matinées… avec le risque de cumuler grosse fatigue et problèmes de concentration à la rentrée. Comment profiter des derniers jours de vacances pour retrouver les bonnes habitudes ?

Remettons les pendules à l’heure. Entre le confinement et les vacances d’été, le rythme des enfants – et des parents – a été mis à rude épreuve cette année. « Notre sommeil est régulé par plusieurs horloges biologiques, explique la chercheuse en chronobiologie Claire Leconte, spécialiste des rythmes de l’enfant. Dès lors qu’on dérégule les choses, le corps ne se réadapte pas naturellement. » La fin du mois d’août est donc le moment propice pour se remettre dans le bain.

A condition que les enfants ne le vivent pas comme une punition : « Il ne faut surtout pas leur dire qu’on retrouve un rythme normal parce qu’ils vont retourner à l’école. » Mieux vaut aborder la question sous l’angle du bien-être et faire preuve de pédagogie, en leur expliquant, par exemple, les cycles du sommeil.

Premier objectif : se coucher plus tôt, avec des horaires réguliers. Se recaler de façon très progressive est tentant mais peut compliquer les choses, estime Claire Leconte, qui préconise plutôt « un grand bond » en un ou deux jours. Comment ? En se levant plus tôt le matin et en limitant au maximum les grasses matinées. Contrairement aux idées reçues, ces dernières « ne sont pas du vrai sommeil et ne permettent pas de récupérer correctement ».

Autre point incontournable : l’alimentation. C’est le moment d’accorder du temps au petit-déjeuner et de favoriser les sucres lents, avec des tartines de pain complet, par exemple. A midi, on mise sur les protéines, car « elles doivent être prises suffisamment longtemps avant le coucher, pour que la mélatonine, l’hormone du sommeil, soit bien synthétisée ».

Loin des écrans, près du sommeil

Après le déjeuner, place à la détente : « Faites faire la sieste à tous les enfants qui en ont besoin et proposez aux autres un vrai temps de relaxation. » Enfin, « ne zappez pas le goûter : il est important sur le plan diététique et permet d’alléger le repas du soir, ce qui évite une trop longue digestion et favorise le sommeil ».

Proposer une activité physique aux enfants aide aussi à les resynchroniser. Privilégiez la pratique en extérieur pour faire le plein de lumière naturelle, essentielle au rythme de notre organisme. A l’inverse, la lumière des écrans est à limiter le soir, car elle envoie un message d’éveil au cerveau. En émettant un flux bleuté proche de la lumière du jour, « elle empêche la mélatonine de se mettre en route », précise Claire Leconte. Sa recommandation : éteindre tous les écrans au moins une heure avant d’aller dormir. Pour redevenir, enfin, le maître des horloges.


Étiquettes : ,

Réagissez