RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




L’entraide, une force pour réussir ses études

12 Nov 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Soutien pédagogique, psychologique ou encore logistique : se tourner vers ses camarades quand on est étudiant est souvent bénéfique. On vous livre cinq astuces pour faire jouer la solidarité tout au long de l’année.

Vous vous sentez parfois seul face à la charge de travail ou angoissé par votre environnement scolaire ? L’entraide étudiante est une ressource précieuse pour entretenir son moral et sa motivation. Des groupes sur les réseaux sociaux aux associations étudiantes, voici quelques coups de pouce sur lesquels compter.

Tournez-vous vers des groupes Facebook

Que vous soyez étudiant à Angers, en master de droit à Lyon ou en BTS à Poitiers, vous trouverez forcément un groupe qui pourra vous être utile sur le réseau social Facebook. Le plus souvent, les étudiants se réunissent virtuellement par classe, par université ou par ville pour poser des questions ou partager des bons plans.


Misez sur les plateformes d’entraide

Depuis le premier confinement, la solidarité s’organise sur Internet. C’est le cas notamment d’Elèves solidaires, un site créé par un élève de terminale, permettant aux lycéens de se partager des fiches de révision. Ou encore de l’application « FEU ! », pour Forum d’entraide universitaire, qui met en relation les jeunes Strasbourgeois. 


Rapprochez-vous des associations

Vous cherchez un job ? Vous avez du mal à boucler les fins de mois ? N’hésitez pas à vous tourner vers des associations, comme la Fage (Fédération des associations générales étudiantes)« Cette fédération a pour but de garantir l’égalité des chances de réussite dans le système éducatif », explique Paul Mayaux, son président. En fonction de leurs problèmes, l’organisation peut rediriger les étudiants vers une structure compétente près de chez eux.


Trouvez une oreille attentive

Besoin d’un soutien moral ou psychologique ? Des dispositifs existent pour vous aider en cas de coup dur. Le service Nightline, par exemple, propose un numéro d’écoute gratuit (01 88 32 12 32)*, géré par des étudiants, à destination des étudiants. Au sein des Crous, il est aussi possible de s’adresser à un étudiant relais, qui peut vous orienter vers des professionnels de santé.


Prenez des initiatives

Si malgré ces quatre astuces, vous ne trouvez toujours pas votre bonheur, vous pouvez prendre l’initiative de mettre vous-même en relation les étudiantsC’est ce qu’a fait Mathilde, 19 ans, en première année de licence de droit : « J’ai créé un groupe sur WhatsApp et Facebook réunissant toute ma promo. La communication entre étudiants est aujourd’hui indispensable, surtout à la fac ! » Aider les autres peut aussi vous apporter beaucoup humainement. Il suffit de se lancer.

* Disponible de 21 h à 2 h 30 du matin, le lundi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche


Étiquettes : ,

Réagissez