RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Le permis à 1 € par jour, un bon plan pour les 15-25 ans

2 Oct 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Plus de 1,2 million de jeunes ont bénéficié du « permis à 1 euro par jour » depuis son lancement en 2005. Avantages, coût, conditions… que faut-il savoir avant de prendre le volant ?

En cette période de rentrée, beaucoup de jeunes souhaitent passer le cap du permis. Mais le code et la conduite peuvent représenter un coût important. Pour financer cette quête d’indépendance, l’Etat propose un « permis de conduire à 1 euro par jour » aux 15-25 ans.

L’intérêt est de pouvoir échelonner gratuitement son paiement sur plusieurs mois, en remboursant 30 euros par mois au maximum, soit 1 euro par jour. Le dispositif concerne les permis A1 (moto légère), A2 (moto de puissance moyenne) et B (permis auto).

« En tant qu’étudiante, je n’avais vraiment pas beaucoup d’argent, témoigne Manon, jeune Montpelliéraine de 25 ans. Mes parents avaient déjà opté pour ce système pour mon grand frère. On s’est donc tournés naturellement vers cette solution. »

Première étape : se rendre dans l’une des écoles de conduite labellisées, et obtenir un devis pour faire une demande de prêt auprès d’un établissement bancaire partenaire (la liste est à retrouver sur le site securite-routiere.gouv.fr). Un prêt à taux zéro est alors proposé à l’apprenti conducteur, les intérêts étant pris en charge par l’Etat.


Remboursement sur vingt à quarante mois

Plusieurs formules sont possibles en fonction du forfait choisi avec l’auto-école : 600 euros, 800 euros, 1 000 euros ou 1 200 euros. Le remboursement peut s’étaler sur vingt à quarante mois. En cas d’échec à l’examen, une formation complémentaire peut être financée jusqu’à 300 euros au maximum.

« Rembourser 30 euros par mois m’a semblé très accessible, et le fait qu’il n’y ait pas de frais d’emprunt est aussi avantageux, explique Manon. Avec mon forfait, j’ai pu financer les cours de code, trois présentations à l’examen du code, vingt heures de conduite et une présentation à l’examen du permis. »

Autre avantage : ce prêt est cumulable avec les autres aides publiques de financement, comme l’aide au permis de conduire pour les apprentis, qui s’élève à 500 euros. Roulez jeunesse !


Étiquettes :

Réagissez