RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Le monoxyde de carbone : un gaz incolore, inodore mais mortel

28 Jan 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

En période d’hiver, on dénombre de nombreuses intoxications au monoxyde de carbone. Cela représente en France la première cause de mortalité accidentelle par toxique, soit chaque année 300 décès sur 6000 personnes intoxiquées. 86 % des intoxications ont lieu dans des habitations privées (source Santé publique). Ce gaz est très dangereux car il est indétectable.

Environ les trois quarts des intoxications accidentelles domestiques sont en lien avec une installation raccordée de type chaudière, poêle/radiateur ou chauffe-eau.

Les causes d’intoxication peuvent être diverses :

  • appareils défectueux ou mal entretenus,
  • conduit d’évacuation des fumées et gaz inexistants ou défectueux,
  • absence d’aération, de ventilation du local ou mauvaise ventilation


La combustion peut alors être incomplète et produire du monoxyde de carbone en quantité anormalement importante.

Que provoque t-il ?

Le monoxyde de carbone se diffuse rapidement et peut être mortel en moins d’une heure. Il a comme effet d’empêcher l’oxygénation du sang et peut provoquer :

  • vertiges
  • nausées, maux de têtes
  • grande fatigue subite
  • perte de conscience

Les bons gestes pour éviter l’intoxication

Pour limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il convient :

  • avant chaque hiver, de faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
  • aérer quotidiennement les pièces
  • dégager les aérations et ne les boucher sous aucun prétexte car lorsque vos appareils fonctionnent mais sont privés d’air, ils peuvent produire du monoxyde de carbone.
  • Respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustionet ne pas utiliser de manière continue les appareils de chauffage d’appoint.
  • Installer des détecteurs de monoxyde de carbone dans les pièces qui contiennent les appareils de chauffe,
  • Installer les groupes électrogènes à l’extérieur de votre habitation,
  • Ne pas se chauffer avec des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, brasero…)

Les bons réflexes en cas d’intoxication…

  • Ouvrir les fenêtres et aérer
  • Quitter les lieux
  • Appeler les secours : 18 pour les pompiers ou 15 pour le SAMU
  • Ne pas réintégrer le logement sans faire appel à un professionnel qualifié.
Pour en savoir plus

Santé publique France  propose un dépliant destiné au grand public présentant les  dangers du monoxyde de carbone, les appareils émetteurs et quelques conseils pour éviter les intoxications :
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1243.pdf


Réagissez