RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Impôts : pensez à déduire les frais liés à vos enfants

10 Avr 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Crèche, scolarité, pension alimentaire… ces dépenses effectuées pour vos enfants ouvrent droit à une déduction fiscale. Pensez à les reporter sur votre déclaration de revenus pour en profiter. Explications.

Le mois d’avril approche, et avec lui un rendez-vous annuel immuable : la déclaration de vos revenus. Tous les ans, celle-ci est préremplie, vous devez juste vous assurer que les montants indiqués sont exacts. A vous de déclarer, en revanche, les situations ayant une répercussion sur le calcul de votre impôt : déduction de vos revenus, crédit ou réduction d’impôtLes charges liées à vos enfants en font partie. Tour d’horizon des différents cas de figure.

Pour vos enfants de moins de 6 ans, au 1er janvier de l’année des revenus*

Si vous les avez confiés à une assistante maternelle agréée ou inscrits dans une crèche, une garderie ou un centre de loisirs, les sommes versées pour leur garde vous donnent droit à un crédit d’impôt. Ce dernier équivaut à la moitié de vos dépenses (après déduction des aides perçues) dans la limite de 2 300 euros par enfant (1 150 euros en cas de garde alternée).

« Seuls les frais de garde sont pris en compte, explique Gilles Corazza, directeur général d’un cabinet d’expertise comptable. Mais vous pouvez inclure l’indemnité versée à l’assistante maternelle pour couvrir une partie de ses factures d’eau, de chauffage, d’électricité… dans la limite de 2,65 euros par jour de garde. » Si votre enfant est gardé à votre domicile, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt au titre des sommes versées pour l’emploi à domicile.

Si vos enfants sont scolarisés

Vous pouvez prétendre, pour chacun d’eux, à une réduction d’impôt forfaitaire de 61 euros s’ils sont au collège, de 153 euros s’ils sont au lycée et de 183 euros s’ils poursuivent des études supérieures. Il vous suffit d’indiquer sur votre déclaration de revenus le nombre d’enfants scolarisés dans chaque catégorie d’établissements.

Si vous êtes séparé(e) du père ou de la mère de vos enfants

Si ces derniers ne sont pas à votre charge, vous pouvez déduire la pension alimentaire versée pour eux. Tant que vos enfants sont mineurs, elle est déductible en totalité, qu’elle ait été fixée, ou non, par une décision de justice. Si vous continuez à verser une pension après leurs 18 ans, le montant déductible est plafonné à 5 947 euros.

Enfin, les parents d’un enfant majeur – ou l’un des deux s’ils sont séparés

Ils peuvent continuer à le rattacher à leur foyer fiscal jusqu’à ses 21 ans, sans autre condition, ou jusqu’à ses 25 ans s’il poursuit des études. Peu importe qu’il vive, ou non, chez vous.

* Enfants nés après le 31 décembre 2013 pour l’imposition des revenus de l’année 2020 (déclarés en 2021)


Étiquettes :

Réagissez