RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Enfant à charge : quel impact sur les aides de la Caf ?

31 Mar 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Votre enfant débute ses études supérieures ou commence à gagner sa vie ? Ce changement de situation peut avoir des conséquences sur les prestations de la Caf et leur montant. Explications.

Pour que vous puissiez bénéficier, en tant que parent, des aides de la caisse d’Allocations familiales (Caf) – allocations familialesaides au logementcomplément familial  –, votre enfant doit être à votre charge effective et permanente. Cela signifie que vous devez subvenir à ses besoins en matière de nourriture, de logement, d’habillement, et d’éducation.

Votre enfant doit également avoir moins de 20 ans. A noter : cette limite d’âge est portée à 21 ans pour le complément familial et les aides au logement (22 ans pour cette prestation dans les Dom).

Si ces conditions sont remplies, vos droits sont maintenus :
•    si votre enfant ne devient pas lui-même allocataire ;
•    s’il part moins de trois mois à l’étranger ;
•    sous certaines conditions, s’il part plus de trois mois à l’étranger pour ses études, un stage professionnel ou pour recevoir des soins de santé ;

Dans les autres situations, vos prestations familiales sont révisées dès son départ à l’étranger ou à compter du mois où il devient allocataire.

Un choix à faire

Concrètement, lorsque votre enfant devient étudiant et peut bénéficier d’une aide au logement, vous avez donc deux possibilités : maintenir votre enfant au sein de votre foyer pour le calcul de vos prestations, ou bien faire une demande d’aide au logement à son nom. Si votre enfant perçoit lui-même l’aide au logement, il cessera d’être considéré à votre charge. En vous connectant sur les simulateurs du site caf.fr, vous pouvez estimer l’option la plus favorable en fonction de votre situation.

En cas de Rsa ou de Prime d’activité

En revanche, « si votre enfant bénéficie uniquement du Rsa jeunes (revenu de solidarité active), il est toujours considéré à votre charge pour vos prestations, sauf si vous êtes vous-même bénéficiaire du Rsa ou de la Prime d’activité, explique Marie Sainte Fare, conseillère à la direction des politiques familiales et sociales de la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf). Et si votre enfant bénéficie uniquement de la Prime d’activité, il est aussi considéré à votre charge, hormis pour la Prime d’activité si vous la percevez vous-même. »

Enfin, sachez que si votre enfant travaille, sa rémunération ne doit pas dépasser 943,44 euros pour rester à votre charge aux yeux de la Caf. A noter : s’il est apprenti ou exerce une activité professionnelle, vous devez le déclarer à votre caisse. Rendez-vous sur le site caf.fr > Espace « Mon Compte » > Rubrique « Mon Profil » > « Consulter ou modifier ».


Étiquettes :

Réagissez