RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Caution locative : les clés pour convaincre les bailleurs

18 Jan 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Trouver une location est parfois source de stress, notamment si vous avez des revenus modestes. Heureusement, des dispositifs existent pour vous aider à décrocher le logement que vous souhaitez. Présentation.

De la caution exigée par le propriétaire au dépôt de garantie, il n’est pas toujours évident de disposer des fonds nécessaires à la signature d’un bail de location. En effet, les bailleurs exigent souvent une caution solidaire qui consiste en l’engagement d’un proche (ami, famille…) à régler d’éventuels loyers impayés ou dégradations.

« Si un locataire ne dispose pas d’un soutien de ce type, il peut solliciter la garantie Visale, proposée par Action logement (ex-1 % logement), afin de présenter une caution à son propriétaire », explique Louis du Merle, responsable du Pôle juridique de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil).

Gratuit, ce service public est réservé aux locataires de 18 à 30 ans (salariés, fonctionnaires, étudiants, alternants, chômeurs), ou aux personnes embauchées ou mutées depuis moins de six mois dans le secteur privé. Il concerne aussi tous les signataires d’un bail mobilité (contrat de location entre un et dix mois).

Une résidence principale

Pour y prétendre, le loyer ne doit pas excéder 1 300 euros, charges comprises (1 500 euros en Île-de-France), et représenter plus de 50 % de vos revenus – 600 euros, charges comprises (800 euros en Île-de-France) pour les étudiants et les alternants.

Enfin, le logement (vide ou meublé) doit être occupé à titre de résidence principale. « La demande est à déposer sur le site visale.fr, précise Louis du Merle. La démarche est très simple et ce dispositif est un succès : Visale fête ses 300 000 contrats signés. »

Avance Loca-pass et Fonds de solidarité logement (Fsl)

D’autres aides peuvent vous être attribuées pour financer notamment le dépôt de garantie lors de la signature. Par exemple, l’avance Loca-Pass d’Action logement prend la forme d’un prêt dans une limite de 1 200 euros. Celui-ci est à rembourser sans intérêts d’emprunt, ni frais de dossier. Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 30 ans ou être salarié (ou préretraité) du secteur privé (hors agricole).

Enfin, les personnes confrontées à des difficultés financières peuvent faire appel au Fond de solidarité pour le logement (Fsl),  afin d’obtenir un prêt ou une subvention pour payer le dépôt de garantie ou régler les dettes de loyer. Les Fsl ont des conditions d’attribution des aides qui varient en fonction des territoires (départements). Renseignez-vous auprès de l’Adil (Agence départementale d’information sur le logement)  qui connaît bien les spécificités de votre département.

Pour aller plus loin
> « Visale pour les locataires » sur le site visale.fr
> « L’avance Loca-Pass, des frais réduits à l’emménagement » sur le site d’Action logement
> Adil de Saône-et-Loire


Étiquettes : , ,

Réagissez