RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




4 applis pour en finir avec la cigarette

2 Déc 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Le 30 novembre s’est terminé « le mois sans tabac ». Le plus difficile commence : tenir sa résolution dans la durée. Ludiques et faciles d’accès, les applications mobiles peuvent constituer une aide précieuse pour rester motivé. Les conseils d’un tabacologue.

On le sait, la cigarette entraîne une très forte dépendance. Qu’on soit fumeur régulier ou occasionnel, gros consommateur ou pas, arrêter n’est pas chose aisée. Parmi les personnes essayant de se sevrer sans aide, 10 % tiennent le cap après un an. Mais ce taux atteint 14 à 28 % lorsqu’elles bénéficient d’un suivi médical et/ou d’un accompagnement psychologique**.

S’il n’a pas encore été scientifiquement validé, le soutien apporté par les applications mobiles est réel. Le docteur Augustin Chassaing, tabacologue à l’hôpital Antoine-Béclère de Clamart (Hauts-de-Seine) et à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), en recommande l’usage à ses patients.

«L’intérêt des applis est de souligner les aspects positifs de l’arrêt, explique-t-il. Avec les compteurs, fonctionnalité préférée des utilisateurs, il est possible de suivre en temps réel les économies réalisées, le nombre de cigarettes non fumées ou le nombre de jours d’arrêt. C’est motivant, agréable et accessible jour et nuit. » Pratique, quand on est pris d’une brusque envie de nicotine…

Pensez collectif

Autre intérêt d’un certain nombre d’applis : elles permettent d’entrer en relation avec d’autres candidats au sevrage tabagique et d’échanger conseils, soutien et encouragements. Le docteur Chassaing rappelle que «le collectif est très important quand on veut arrêter de fumer. Le décider en couple, entre amis ou entre collègues augmente d’ailleurs très significativement les chances de succès».

Parmi les applis que le médecin recommande à ses patients :

  • Tabac info service : créée par Santé publique France, c’est l’appli « officielle » du ministère des Solidarités et de la Santé. Incontournable, gratuite et très complète, elle propose l’accès à un suivi par téléphone avec un tabacologue. Appli gratuite, sur iOS et Android
  • Arrêter de fumer assistant : l’avantage de celle-ci, très simple, est que les gains (par exemple, les cigarettes économisées) sont communiqués en temps réel, et non jour après jour. Appli gratuite, sur Android
  • Kwit : Très ludique, cette application payante joue sur l’estime de soi. Elle a été développée par une start-up française. Appli payante, sur iOS et Android
  • Stop-tabac.ch : une application très sérieuse, développée par des scientifiques de l’Université de Genève, en Suisse, qui donne accès à des informations utiles, un forum d’échange et un coach virtuel quand on est sur le point de craquer. Appli gratuite, sur iOS et Android

Reste qu’une appli ne suffit souvent pas pour réussir à se sevrer définitivement. Désormais remboursés par l’Assurance maladie, les substituts nicotiniques doublent, eux, les chances de succès.

* Le « Mois sans tabac »  est une campagne nationale d’aide à l’arrêt du tabac. Elle a lieu chaque année au mois de novembre

** Source : Fondation du souffle


Étiquettes : ,

Réagissez