RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Bafa : la Caf peut financer une partie de la formation

11 Fév 2016 par Nathalie service Aides financieres, Pas de commentaire »

Imprimer cet article
bafaLes vacances scolaires de février arrivent bientôt. Pendant ces deux semaines de congés, de nombreux enfants vont fréquenter les centres de loisirs. Et si vous deveniez animateur ? Pour cela, vous devez passer votre Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA). La Caf peut prendre en charge une partie de vos frais de formation.

 

Vous avez 17 ans ou plus ? Vous aimez les enfants ? Vous pensez réunir les compétences nécessaires à leur encadrement : sens des responsabilités, pédagogie, qualité du contact humain, etc. ? Vous aimeriez gagner un peu de sous, le mercredi ou pendant les vacances, en travaillant dans un accueil de loisirs ?

Alors, vous envisagez peut-être de passer votre Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA). Vous avez raison : c’est bien souvent une formation perçue comme un « plus » sur un CV. Savez-vous que la Caf peut prendre en charge une partie de vos frais de formation au BAFA ?

 

 

Le Bafa en bref

Cette formation se déroule en trois phases, sur une durée maximum de 30 mois. Avant de commencer le Bafa, il faut d’abord s’inscrire sur le site www.jeunes.gouv.fr qui centralise les démarches, le suivi et la validation des trois formations.

Le premier stage théorique, de 8 jours, est ouvert aux jeunes dès 17 ans. Il doit être assuré par un organisme habilité par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Avant de choisir, il convient de s’assurer de la qualité de l’organisme, garante d’un nombre suffisant de formateurs, et de la nature du projet éducatif.

Le stage permet d’apprendre en groupe les notions essentielles de l’animation.

BAFA

Crédit photo : CNAF

 

De la théorie à la pratique

Dans les 18 mois suivant ce premier volet de la formation, vous devez effectuer un stage pratique d’au moins 14 jours dans une colonie de vacances ou un centre de loisirs.

Le choix de ce stage ne doit pas s’effectuer à la légère car vous allez endosser des responsabilités importantes.

Le dernier stage, qui peut s’effectuer aussi à l’étranger, permet de perfectionner ses techniques d’animation et d’acquérir des compétences particulières. Vous devrez choisir, soit une session d’approfondissement de 6 jours, soit une session de qualification de 8 jours.

La session d’approfondissement s’organise autour de trois grands thèmes :

– connaissances des publics (préadolescents, petite enfance…) ;

– jeux et créativité (cirque, sciences et techniques…) ;

– sports et plein air (bord de mer, organisation d’olympiades…).

La session de qualification, reconnue par l’État, vous donnera le droit d’encadrer les activités suivantes : voile, surveillance de baignade (à renouveler tous les 5 ans), canoë-kayak, ou activité de loisirs motocyclistes.

Choisir une qualification ou un approfondissement spécifique (enfants en situation de handicap ou publics en difficulté) permet d’accéder à un plus grand nombre de postes.

Une fois les trois stages effectués, le dossier est automatiquement transmis au jury via l’espace personnel créé sur jeunes.gouv.fr/bafa-bafd. Le diplôme est délivré si vous avez obtenu la mention favorable aux trois étapes de la formation.

 

Crédit photo : CNAF

Crédit photo : CNAF

 

Les aides financières de la Caf

Payante, la formation au Bafa coûte de 700 à 900 €.

Pour aider les jeunes à financer cette formation, les Caisses d’allocations familiales peuvent verser une aide à tous les stagiaires inscrits à la dernière session de formation : celle-ci s’élève à 91,47 € (approfondissement) ou de 106,71 € (approfondissement accueil du jeune enfant), versée sans condition de ressources.

Il est possible également de solliciter le centre d’action sociale de sa commune, Pôle emploi ou sa mutuelle. Les comités d’entreprise subventionnent parfois la formation au Bafa des enfants des salariés.

En plus en Saône-et-Loire : en complément de cette aide valable sur tout le territoire, la Caf peut accorder une bourse Bafa pour prendre en charge une partie supplémentaire de la formation. D’un montant de 400 euros (porté à 450 euros si le candidat choisit des stages d’approfondissement ou de qualification pour accueillir des enfants en situation de handicap), elle est cumulable avec l’aide nationale.

Conditions : avoir 17 ans au 1er jour de la 1ère session de formation, résider en Saône-et-Loire, avoir déposé une demande dans les 3 mois qui suivent l’inscription au premier stage.

L’aide est ensuite versée en 2 fois, à l’inscription et en fin de session d’approfondissement, sur justificatif en même temps que l’aide nationale, directement à l’organisme de formation choisi par le candidat (cette aide vient donc en déduction).

Si vous êtes intéressé(e), il vous suffit de compléter et nous retourner les 2 formulaires ci-après.

Bafa – Formulaire national

Bafa – Formulaire local


Étiquettes : , ,

Réagissez