RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




7 Mai
2012

Revenus 2011 : il est temps de (télé)déclarer !

Crédit photo : Cnaf

Avec l’arrivée du mois de mai vient le moment de faire votre déclaration aux impots. C’est le rituel habituel auquel vous ne pouvez pas échapper …

En effet, comme de nombreux contribuables, vous avez dû recevoir dans votre boite aux lettres le fameux formulaire. Il est à compléter pour le 31 mai si vous renvoyez le document papier et jusqu’au 21 juin pour la Saône-et-Loire si vous faites votre déclaration par Internet sur www.impots.gouv.fr.

Même non imposable, faites quand même votre déclaration

 

Même si vous n’êtes pas assujetti à l’impôt ou si vous pensez ne pas l’être, remplissez tout de même une déclaration et adressez la à votre centre des impôts. Avec cette déclaration, vous faites d’une pierre 2 coups !!!

(suite…)

14 Nov
2011

Déclarer ses ressources à la Caf, une démarche importante !

Pour vous simplifier la vie, la Caf récupère automatiquement auprès des services fiscaux toutes les données concernant les ressources de votre foyer  : traitements et salaires, revenus non salariés, allocation de chômage, indemnités journalières de sécurité sociale, pensions et retraites, revenus du patrimoine, charges déductibles …

En effet, c’est à partir de vos revenus 2010 que la Caf va calculer ensuite vos droits aux prestations pour l’année 2012.

Néanmoins, pour un certain nombre d’entre vous, les services fiscaux n’ont pas pu donner ces informations à la Caf. Les personnes concernées sont actuellement contactées par courrier ou par mail.

Si vous êtes dans cette situation il est important que vous transmettiez votre déclaration de ressources à la Caf le plus rapidement possible, dans tous les cas avant le 31 décembre. Après il sera trop tard !

Et si vous n’avez perçu aucun revenu en 2010, vous devez quand même nous le faire savoir et remplir vous aussi une déclaration et nous l’adresser.

Plus sûr et plus rapide …. avec le www.caf.fr

Pour effectuer cette démarche depuis chez vous et gagner du temps, il vous suffit de vous connecter au www.caf.fr et d’aller dans l’espace « Mon compte » après vous être identifié.

A noter : Si vous n’avez rien reçu de la Caf, pas d’inquiétude ! C’est plutôt bon signe : c’est que la Caf dispose de toutes les informations nécessaires au nouveau calcul de vos droits pour l’année prochaine.

1 Nov
2011

Epicerie sociale : le droit de faire ses courses

Pour certains d’entre nous, faire les courses est une corvée…

… Pour d’autres, c’est un luxe difficilement accessible.

Quand nourrir les siens devient une angoisse de tous les jours, vers qui se tourner sans avoir le sentiment, parfois humiliant, de demander de l’aide ?

En Saône-et-Loire, plusieurs épiceries sociales permettent aux familles en difficulté de continuer à faire leurs courses (principalement alimentaires) dans un espace aménagé comme un libre service et pour un coût extrêmement bas.

Comment fonctionnent les épiceries sociales ? Qui peut y avoir accès ? Pendant combien de temps ? Quels autres services proposent-elles ? Où sont-elles situées ?

(suite…)

29 Août
2011

Bons plans étudiants : une newsletter, sinon rien

Au risque de passer pour une vieille rombière, je vous le dis quand même : étudiants, savourez votre jeunesse !

Oui, mais pour savoir en profiter, encore faut-il être bien informé… Faute de quoi, votre année de rêve à l’étranger, le job en or de cet été, les réductions sur les transports, ou encore le financement de votre BAFA (cocher au choix) risquent fort vous passer sous le nez 🙁

Heureusement, la Caf pense à vous et vous concocte, chaque mois, une newsletter pleine de bons plans qui fera de vous les étudiants les plus malins de la galaxie… rien que ça !

Ah ah, vous aimeriez en savoir plus ? Allez, je vous donne le tuyau : il suffit de cliquer sur « Lire la suite »…

(suite…)

2 Août
2011

Arnaque sur Internet : un courriel frauduleux promet 152,45 euros

Attention : certains d’entre vous ont peut-être reçu un courriel concernant l’éventuel versement d’une prime vacances par la Caf. Il s’agit d’une escroquerie. Ne tombez pas dans le piège et signalez-le !

(suite…)

1 Août
2011

Agent d’accueil à la Caf 71 : du 3 en 1… sourire compris ;-)

L’accueil de la Caf est souvent, aux yeux du public, le lieu incontournable par lequel il faut passer pour montrer « patte blanche »… Mais pas que !

Car être agent d’accueil à la Caf, ça ne s’improvise pas !

C’est un métier extrêmement diversifié, qui nécessite non seulement des compétences relationnelles éprouvées, mais aussi une parfaite connaissance des différents services (et une réelle polyvalence) pour pouvoir vous apporter les réponses que vous attendez.

Dans cette rubrique « des pros à votre service » de notre blog, nous vous proposons aujourd’hui de poser un autre regard sur le métier d’agent d’accueil, ces super-héros du quotidien 🙂

(suite…)

18 Juil
2011

Le blog de la Caf a 1 an : happy birthday !!!!!!

Le 14 juillet est passé, mais la fête continue ! Ressortez les feux d’artifice et les tenues de bal… place au premier anniversaire de ce blog !

 

Le bébé se porte bien !

Depuis la création de ce blog, en juin 2010, plus de 35000 visiteurs se sont rués sur toutes les bonnes informations que nous vous livrons à raison de 1 ou 2 articles par semaine. Pour ne rien vous cacher, nous espérions 1500 visiteurs par mois, soit 18000 par an… Et ce n’est pas sans une certaine euphorie que nous constatons que cet objectif est en réalité doublé ! Notre émotion ne nous permet que de vous lancer un seul mot : MERCI !

 

Merci qui ? Quels sont les sujets les plus prisés ? Qui va contribuer au record de commentaires sur un blog ? Qui est la star du blog ? Qui veut une part du gâteau ? Vous le saurez en lisant la suite de cet article !

 

(suite…)

13 Juin
2011

Attention, arnaque !

Internet est malheureusement devenu un terrain de jeux fertile pour escrocs en tous genres…

Il est possible que certains pirates vous envoient des e-mails en essayant de se faire passer pour une administration, une banque, une entreprise, etc.

Ce phénomène n’épargne malheureusement pas les Caisses d’Allocations Familiales, qui voient leur identité usurpée par des personnes mal intentionnées.

L’objectif de ces escrocs ? Vous inciter à cliquer sur un lien (ou à répondre à des questions) pour vous soutirer des informations confidentielles, comme par exemple ici :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Attention, ne tombez pas dans la panneau ! Explications dans la suite de cette note.

Le « phishing », ça n’arrive pas qu’aux autres !

Le « phishing » (ou « hameçonnage » en français) est une forme d’arnaque désormais répandue sur Internet. Elle consiste à se faire passer pour une personne de confiance (par exemple, votre Caf), en reproduisant son logo, son site Internet, etc. pour vous soutirer des informations confidentielles (comme par exemple votre n° de compte bancaire, votre n° d’allocataire, etc.) afin de réussir à vous voler de l’argent.

Dans l’exemple que nous vous montrons plus haut, le lien mentionné dans le contenu de l’e-mail renvoie vers un site Internet qui ressemble à s’y méprendre à celui de votre Caf. L’escroc espère que vous serez ainsi en confiance et qu’il pourra vous amener à donner, sur ce site, des informations qui lui permettront, par exemple, d’accéder à votre compte bancaire. Ou même à lui envoyer directement de l’argent, par exemple en prétextant que vous devez de l’argent à la Caf  (il espère que vous croirez envoyer cet argent à la Caf, alors qu’en réalité il s’agit d’un compte bancaire au nom de l’arnaqueur).

L’imagination de ces voleurs est si grande que nous ne pouvons pas vous donner une liste complète de toutes les arnaques existantes. Il est donc important de rester méfiants quand vous recevez un soi-disant e-mail de la Caf : voici quelques indices qui doivent vous alerter (ci-dessous).

Quelques conseils pour vous aider à détecter les arnaques

Voici quelques exemples de signes qui doivent vous alerter :

  1. l’e-mail que vous recevez contient des fautes d’orthographe, ou des tournures grammaticales approximatives (les arnaques sur Internet sont souvent envoyées depuis l’étranger : la maîtrise de la langue française est parfois mauvaise)
  2. on vous demande d’envoyer de l’argent par Internet ou en espèces : la Caf ne vous demandera JAMAIS d’envoyer de l’argent par ce biais !
  3. on vous renvoie vers un site autre que www.caf.fr et on vous demande des informations confidentielles (code d’accès à votre compte d’allocataire, coordonnées bancaires, etc;) : la Caf n’utilise JAMAIS d’autres sites que le Caf.fr pour traiter votre dossier

Que faire pour vous protéger ?

  1. sur votre ordinateur, installez un logiciel anti-virus et téléchargez régulièrement les mises à jour : cela vous aidera à déjouer ce type d’arnaques
  2. avant de faire quoi que ce soit, cherchez à vérifier l’identité de l’expéditeur : par exemple, téléphonez à la Caf (mais n’utilisez pas un numéro qui serait mentionné dans l’e-mail suspect : cela peut être celui d’un complice !)
  3. ne donnez JAMAIS un code confidentiel sur Internet (n° d’allocataire, coordonnées bancaires…)
  4. si c’est trop tard : prévenez immédiatement votre banque pour faire opposition, puis prévenez votre Caf pour qu’elle change votre code d’accès confidentiel à votre compte personnel sur le site Caf.fr (contactez-nous par Internet ou par téléphone)
  5. alertez l’organisme ou l’entreprise dont l’identité a été usurpée par le malfaiteur (s’il s’agit de la Caf, contactez-nous par Internet ou par téléphone)
  6. enfin, sachez que le gouvernement français a mis en place un site Internet spécifique : https://www.internet-signalement.gouv.fr et un numéro de téléphone : 0811 02 02 17 pour permettre aux internautes de signaler ce type d’arnaques. N’hésitez pas à vous en servir pour détecter ou signaler les tentatives de phishing, afin que les autorités puissent agir !
30 Mai
2011

Des vacances d’été actives pour les 3-17 ans !

Dans un peu plus d’un mois, l’année scolaire est finie. Bonjour les vacances !!! … et pour les parents commencent un véritable casse-tête. Comment va-t-on occuper nos chers petits pendant ces 9 semaines de congés ?

Bien-sûr il y a toujours la possibilité de faire appel aux grands parents, aux voisins … mais il y a plus sympa ! … avec les accueils de loisirs qui proposent diverses activités pour tous les âges.

Bien souvent, ces structures sont organisées par des associations locales ou par des communes (ou des communautés de communes). Elles font appel à des professionnels de l’animation et doivent être agréées par les services de jeunesse et sports.

Au programme : de nombreuses activités, respectueuses des rythmes de vie de l’enfant en fonction de son âge : activités manuelles, jeux d’intérieur ou d’extérieur, activités de détente ou de découverte, activités culturelles,…

Vous voulez savoir ce qu’est un accueil de loisirs ?  Venez découvrir celui de Colombier en Brionnais qui a fait objet d’un article en juillet 2010.

Pour savoir s’il existe un accueil de loisirs près de chez vous, consultez le site mon-enfant.fr. Pour la Saône-et-Loire, une 100ène d’accueils de loisirs sont référencés.

Question « tarifs », ils sont établis par l’organisateur. Lorsque l’accueil de loisirs bénéficie de financements versés par la Caf, la participation financière demandée aux familles doit être modulée en fonction des ressources et/ou de la composition familiale.

En Saône-et-Loire, environ 15.000 familles dont le quotient familial était inférieur à 780 euros ont reçu en début d’année une attestation leur permettant de bénéficier de réductions de leur enfant dans un accueil de loisirs. A l’inscription, n’oubliez pas de présenter ce document !

Retrouvez les témoignages d’enfants, de parents et d’animateurs ! Ce sont eux qui en parlent le mieux !

23 Mai
2011

Etude Elfe : comment nos enfants vont-ils grandir ?

Pour la 1ère fois en France, une étude nationale va être menée sur le devenir de 20.000 enfants sur une période de 20 ans.

C’est une étude scientifique qui aborde les multiples aspects de la vie de l’enfant. Elle va permettre de mieux comprendre comment l’environnement, l’entourage familial, et les conditions de vie des enfants influent leur développement physique, psychologique, social ainsi que leur santé.

Cette enquête mobilise plus de 60 équipes de chercheurs français. Organisée par l’Institut national d’études démographiques (Ined) et l’institut national de la santé (Inserm), l’étude Elfe est soutenue par des institutions publiques et des ministères. La Caisse nationale des allocations familiales est un de ces partenaires.

En Saône-et-Loire, les maternités d’Autun, Chalon et Mâcon participent à cette étude.

Des questions pour l’avenir

Grâce à un suivi sur une longue période, Elfe apportera des réponses à un très grand nombre de questions qui se posent aujourd’hui en France sur la santé, le développement, l’éducation et la socialisation des enfants de tous les milieux sociaux.

par exemple :

– « quels sont les facteurs familiaux, économiques et socioculturels qui conditionnent la réussite tout au long de la scolarité ? »

– « Les enfants d’aujourd’hui grandissent-ils au même rythme que ceux d’hier ? »

– « Quelle est l’influence de l’usage de l’informatique, des activités sportives et culturelles sur leur développement physique et intellectuel ? »

En pratique

Selon sa date de naissance, votre enfant fera peut-être parti de l’échantillon.

En tant que maman, si vous acceptez de participer à cette enquête, voilà comment les choses vont se passer :

–  l’étude débutera à la maternité, dans les jours qui suivent l’accouchement, avec un court entretien avec la maman, le recueil de données médicales sur le déroulement de la grossesse et l’examen du nouveau-né.

– 6 à 8 semaines après l’accouchement : un entretien téléphonique sera organisé avec vous et le père de l’enfant. Les sujets abordés porteront sur la santé des parents et de l’enfant, sa croissance depuis sa naissance et son environnement familial. Un questionnaire concernant la diversification alimentaire de l’enfant de 3 à 10 mois sera alors envoyé aux familles.

– Jusqu’aux 4 ans de l’enfant : les contacts auront lieu une fois par an, le plus souvent par téléphone.

– Par la suite, la fréquence des entretiens sera plus espacée jusqu’à l’âge adulte.

Pour en savoir plus sur cette étude : www.elfe-france.fr

16 Mai
2011

Votre association fait bouger votre commune rurale ? Et si la Caf vous aidait ?

Soutenir les associations rurales qui contribuent au lien social local, c’est aussi une mission des Caisses d’allocations familiales… Cela s’appelle la prestation « Animation sociale locale ».

Ce dispositif concerne des associations locales qui ont pour objet de mettre en place un programme d’activités favorisant le lien social intergénérationnel et la cohésion sur des territoires ruraux isolés ou enclavés. Concrètement, en plus du soutien apporté par un Conseiller Technique Territorial de la Caf, une aide financière pouvant aller jusqu’à 40% des dépenses de l’association peut lui être allouée.

L’objectif est de soutenir les initiatives locales, faites par et pour les familles, dans différents domaines, exemple : activités enfant/parents/grands-parents, aide aux devoirs, soirée-débat, échange de savoirs, bébés nageurs, cours d’informatique assurés par les plus jeunes pour les moins jeunes, sorties…

Si vous faites partie d’une association qui :

contribue à l’animation sociale de la commune et que cela soit indiqué dans ses statuts ou dans son programme d’activités,

a un référent technique (président de l’association, salarié, partenaire…) sur lequel la Caf peut s’appuyer,

mène des projets de solidarités de voisinage, de relations entre générations, de liens sociaux et familiaux, et ces projets doivent être ouverts à toutes les familles.

… alors peut-être que votre association peut bénéficier du dispositif « Animation sociale locale ».

Afin de mieux vous informer sur cette prestation, la Caf 71 organise courant mai trois réunions d’information pour toutes les associations susceptibles d’être bénéficiaires de la prestation « Animation sociale locale » :

– le 12 mai, à Toulon/Arroux (au Moulin des Roches) à 20h00
– le 24 mai, à St Germain-du-Bois (à la Mairie) à 20h00
– le 26 mai, à St Gengoux-le-National (Foyer Rural, rue des Tanneries), à 20h00

Tous les représentants d’associations qui font bouger les territoires ruraux sont les bienvenus, mais aussi ceux qui ont ce projet dans un tiroir et qui souhaitent le concrétiser, sans oublier les élus locaux, et tous ceux qui veulent être informés ! 😉

Documentation téléchargeable ici.

9 Mai
2011

Impôts : en mai, n’oubliez pas de déclarer !

Comme bon nombre d’entre vous, vous avez du recevoir il y a quelques jours dans votre boite aux lettres votre déclaration de revenus 2010 à faire aux impôts ? Et comme chaque année, cette démarche administrative est importante et est à faire avant la fin du mois de mai !

« 2 déclarations en 1 »

Pour vous, allocataire de la Caf, cette déclaration fiscale est très importante puisque c’est elle qui va servir à calculer vos prestations familiales pour 2012.

En effet, chaque année, la Caf récupère auprès des services fiscaux toutes les données concernant vos ressources (traitement et salaire, revenus non salariés, allocations de chomage, indemnités journalières de Sécurité sociale, pensions et retraites, revenus du patrimoine, charges déductibles, …) et calcule automatiquement vos droits à partir de ces informations.

Ainsi, avec vos revenus de 2010 la Caf va calculer votre droit aux prestations (ex : aides au logement) à compter du 1er janvier 2012.

« Je n’ai pas eu de revenus en 2010, c’est peut-être pas la peine de faire sa déclaration ! »

si, bien au contraire. Si vous n’avez perçu aucun revenu ou si vous pensez ne pas être imposable, faites quand même votre déclaration fiscale. Cette dernière servira à la Caf pour calculer vos droits. Sans ce document, le calcul automatique ne pourra pas se faire et la Caf se verra obligée de vous requestionner en fin d’année. Vos droits aux prestations CAF pour 2012 en dépendent !

« En 2010, l’année de mes 18 ans, j’ai commencé à travailler. Que dois-je faire ? »

– si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents, c’est sur leur déclaration que vous devez déclarer vos revenus.

– Si vous n’êtes pas rattaché à leur foyer fiscal, vous déclarez seul vos revenus. Vous devez alors vous procurer le formulaire sur impots-gouv.fr ou auprès de votre centre des finances publiques. Vous pouvez également contacter Impôts services au 0810 467 467 (cout d’un aapel local, surcoût éventuel depuis un mobile selon opérateur), du lundi au vendredi de 8h à 22h et le samedi de 9h à 19h.

« Quand dois-je retourner ma déclaration aux impôts ? »

Vous avez jusqu’au lundi 30 mai pour transmettre votre déclaration papier à votre centre des impots. En Saône-et-Loire, ce délai est prolongé jusqu’au jeudi 23 juin si vous le faites par Internet sur www.impots.gouv.fr ! En quelques clics c’est fait !

5 Mai
2011

Montchanin : « Bouge et croq’ en famille » : il y en aura pour tous les goûts !

Associer le plaisir de passer une journée en famille et régaler ses papilles en même temps, avouez que c’est alléchant !

« Bouge et Croq’  en famille » est une manifestation organisée par les services de la ville de Montchanin, en collaboration avec de nombreux partenaires locaux (Caf, conseil général, le centre aéré (CAPA) et le CHRS de Sevrey.

Le thème de cette année : l’alimentation et l’activité physique.

Au menu de cette journée : de multiples d’activités ! Histoire de vous mettre l’eau à la bouche, en voici quelques unes…

Des ateliers de plaisir culinaire organisés par des commerçants et des producteurs locaux comme la fabrication de pains, la dégustation de fromages de chèvre, miel, confiture, fruits… Mais aussi des balades à poney, pêche en famille, jeux de ballons, jeux de raquettes, gym, judo, circuits à vélo, structures gonflables, danse, bébé nageur, parcours santé…

Pour en savoir plus sur cette journée « Bouge et Croq’en famille », téléchargez le programme de la journée ici. Pensez à retirer votre PASS sur place, c’est gratuit !

Chaque animation proposée se fait en duo parent – enfant !

Alors bougez et croquez ! Grands-parents, parents, enfants, tontons, cousins… rendez-vous à l’Espace Tuilerie de Montchanin

le samedi 7 mai à partir de 9h30

Mais ce n’est pas tout !

Pour être sûr de ne pas rester sur sa « faim », une conférence débat est organisée le mardi 10 mai à 20h00 à l’auditorium de l’espace des tuileries. Une nutritionniste, une infirmière, une puéricultrice et une psychologue seront présentes et vous en diront un plus sur l’alimentation.

Si vous en avez assez de la soupe à la grimace et des batailles de petits pois, cette soirée débat vous aidera à savoir pourquoi votre enfant ne mange que ce qu’il aime (sans trop nous avancer : des frites, des patates et de la purée !), et pourquoi c’est souvent la crise au moment des repas !

26 Avr
2011

Surendettement : les pistes pour s’en sortir

Surendettement : que faire quand on s’aperçoit qu’on ne maîtrise plus rien, qu’on prend la direction du grand n’importe quoi, qu’on croule sous les dettes et qu’on risque de se retrouver à la rue ? On dit stop !

Quand cela vous arrive, vous avez l’impression d’être coincé, comme un poisson dans une nasse qui ne trouverait plus la sortie, plus le bout du tunnel, comme asphyxié. En prime, si j’ose dire, ces situations riment souvent avec un accident de la vie, un divorce, une perte d’emploi, la maladie.

Pourtant, les cas de surendettement sont loin d’être uniques, malheureusement : en France, 750 000 ménages ont été déclarés surendettés et en Saône-et-Loire, 2 304 dossiers ont été examinés par la commission de surendettement en 2010.

Alors pour vous aider à reprendre votre souffle, 2 solutions existent : aller voir un travailleur social de la Caf ou saisir directement la Commission surendettement de la Banque de France.

Comment saisir cette Commission ? Que peut-elle faire ? On vous explique tout dans la suite de cet article.

(suite…)

18 Avr
2011

Montceau : plus belle la Caf !

Depuis quelques jours, c’est l’effervescence : aujourd’hui, nous emménageons dans nos nouveaux locaux de Montceau !

En avant-première sur notre blog, quelques infos sur ce déménagement…

(suite…)