RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Achat immobilier : des clés pour définir votre budget

16 Juil 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

La crise sanitaire a freiné certains projets, mais les Français se rêvent plus que jamais propriétaires. Pour éviter de perdre plus de temps, suivez les conseils d’un conseiller immobilier pour fixer le budget adapté à votre situation.

« La moitié des clients arrivent avec un budget d’achat en tête. La plupart ont une estimation pessimiste. Les autres ont besoin qu’on les aide à bien placer le curseur », constate Sandrine Brasleret, courtier en immobilier à Strasbourg (Bas-Rhin). Pour définir votre budget immobilier, dressez le tableau des ressources du foyer et de vos charges, sans oublier un éventuel crédit à la consommation en cours.

Sandrine Brasleret poursuit : « Les futurs acheteurs doivent aussi se questionner sur un projet d’enfant ou des études à financer. Il faut envisager une situation qui va évoluer au fil du temps, pour ne pas se mettre en difficulté. »

L’erreur la plus courante est d’aller au maximum de son taux d’endettement et de ne pas pouvoir faire face, par exemple, à un changement de voiture, des travaux ou ses charges de copropriété. « Avec un taux d’endettement de 28 ou 29 %, le futur propriétaire se donne de la souplesse », assure le courtier immobilier.

Estimez votre prêt

Une étude de financement complète tient aussi compte de votre éventuel apport, du taux du crédit immobilier, de sa durée et du coût de l’assurance emprunteur. « L’idéal, c’est de se fixer une mensualité réaliste », prévient la spécialiste. En fonction de celle-ci, du taux obtenu et de la durée du crédit, on détermine le montant du prêt.

On considère ensuite que votre apport doit couvrir les frais annexes (notaire, frais de réservation…). En ajoutant le montant du prêt et de l’apport, vous obtenez votre budget immobilier. Pour cette première estimation, le simulateur de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) peut vous aider à vous projeter selon plusieurs scénarii (achat dans le neuf, dans l’ancien, avec travaux, construction), en tenant compte de votre situation.

Optimisez votre crédit

Même si les taux sont historiquement bas, il faut être conscient de l’incidence d’un taux à 0,95 % ou à 1,70 %. Si vous empruntez 250 000 euros sur vingt ans, la mensualité à rembourser (hors assurances) passera de 1 144 euros à 1 229 euros. Ces 85 euros mensuels représentent plus de 20 000 euros. Le taux le plus bas vous permettrait donc d’emprunter 270 000 euros à mensualité de remboursement égale.

« Il ne faut pas toujours se limiter à visiter des biens du montant strict de votre budget. Parfois, un petit saut de budget permet d’aller vers des biens plus qualitatifs, plus faciles à financer par les banques », précise Sandrine Brasleret.

Pour doper votre capacité d’emprunt, un conseiller travaillera sur le coût des assurances et optimisera votre crédit immobilier, en cumulant parfois plusieurs types de prêts. Un projet immobilier, ça se prépare bien avant de commencer les visites. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté.

Pour aller plus loin
> « Achat d’un logement » sur le site de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil)
> « Des outils de calcul » sur le site de l’Anil
> « Je veux obtenir un crédit immobilier » sur le site officiel de l’administration française


Étiquettes : , , , ,

Réagissez