RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Vous faites garder votre enfant par une assistante maternelle ? L’employeur, c’est vous !

16 Mai 2018 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Avant de recruter une assistante maternelle, quelles sont les démarches à effectuer ? Quelles aides existent ? On vous dit tout.

Credit photo : freepik.com

Credit photo : freepik.com

 

Pour recourir à une assistante maternelle, deux choix s’offrent à vous :

  • s’adresser à une crèche familiale : elle sera employée de la structure,
  • ou l’embaucher : elle sera alors votre salariée.

 

Vous pouvez la trouver grâce aux Relais assistantes maternelles (Ram), mais vous pouvez également obtenir la liste des professionnelles agréées de votre ville, ou même de votre quartier, sur le site Internet mon-enfant.fr.

 

La première rencontre ? Maryvonne, assistante maternelle, nous la raconte : « Les parents nous interrogent, visitent la maison. Cela dure environ une heure. Certains viennent une seconde fois. Nous parlons de l’éducation, de l’éveil, de la nourriture, des promenades… Avant l’embauche définitive, nous signons un contrat d’engagement réciproque. Quelques jours avant l’accueil de l’enfant, nous signons un contrat de travail. »

 

Par la suite, vous devez verser à votre assistante maternelle un salaire auquel s’ajoutent des indemnités d’entretien et parfois, des frais de repas. Vous devez aussi déclarer votre salariée auprès de Pajemploi (Urssaf). Cette déclaration se fait  automatiquement lorsque vous faites une demande de complément de libre choix de mode de garde (Cmg) à la Caf.

 

Prise en charge partielle du salaire

Le Cmg est une aide versée par votre Caf qui prend en charge une partie de la rémunération de votre assistante maternelle et la totalité des cotisations sociales. Certaines conditions sont toutefois à respecter : faire garder un enfant de moins de 6 ans, embaucher une assistante maternelle agréée par les services de la protection maternelle et infantile. Il convient également de lui verser une rémunération ne dépassant pas un plafond journalier de référence égal à cinq Smic par jour, soit 49,40 euros brut au 1er janvier 2018.

Pour savoir si vous avez droit au Cmg, rendez-vous sur le site caf.fr. Si vous ne faites pas de demande, contactez directement Pajemploi, car vous devrez lui verser les cotisations dues. Pour toutes les démarches, vous pouvez consulter le site www.pajemploi.urssaf.fr.


Étiquettes : ,

Réagissez