RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Les nombreux atouts de la fac

5 Juin 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Apprentissage de l’autonomie, ouverture à l’international, passerelle avec le monde de la recherche : l’université reste en France une voie d’excellence de l’enseignement supérieur. Interview de Géraldine Ludger de l’université de Paris.

Vies de famille : Quels sont les principaux avantages de l’université ?

Géraldine Ludger* : La faculté permet aux étudiants une réflexion approfondie sur une discipline. Elle propose de se professionnaliser, en devenant expert dans son domaine. En trois ans, on peut être diplômé et candidater sur des postes de cadres intermédiaires. Autre atout par rapport à d’autres formations : l’ouverture à l’international. La majorité des établissements français travaille en partenariat avec des universités au niveau européen, voire au-delà de l’Europe.

Enfin, ce qui est souvent mis en avant, à juste titre, comme l’atout principal, c’est la recherche. L’université permet d’approfondir une discipline, mais il ne s’agit pas d’engranger des connaissances. Le principe est de les confronter à la réalité et de savoir les manipuler dans un cadre concret, sur des aspects que les étudiants vont pouvoir vérifier par eux-mêmes. Le plus de la fac, à ce sujet, ce sont aussi les enseignants-chercheurs, qui permettent de réelles passerelles avec le monde de la recherche : ce sont sur eux que les étudiants peuvent s’appuyer pour y accéder.

Quelles sont les qualités développées par l’université ?

Les universités sont des établissements publics qui ont pour mission de former les futurs professionnels mais aussi les citoyens de demain. En cela, elles apprennent aux étudiants à se mettre en posture d’autonomie pour se débrouiller dans leur future vie d’adulte. Le principe est de leur apporter tous les services dont ils ont besoin, que ce soit pour travailler mais aussi pour se soigner, faire des stages, faire du sport, se divertir…

Ces services sont gratuits mais c’est à eux de faire la démarche pour en bénéficier. Un exemple : la bibliothèque est ouverte de 8 h à 22 h dans certains campus mais personne ne va dire à un étudiant de première année : « C’est l’heure d’aller travailler ! » Avec vingt-cinq heures de cours, ils ont parfois le sentiment d’avoir beaucoup de temps libre, mais cette liberté peut être trompeuse. C’est à eux de faire leur emploi du temps et de s’organiser. L’université apprend aux étudiants à gagner en responsabilité et en maturité.

Justement, y a-t-il des profils plus adaptables que d’autres à l’université ?

A priori les bacs généraux sont plus adaptés, non pas en termes de compétences mais plus de méthodologie. La principale question à se poser, si l’on a un doute, c’est sa capacité de travailler en autonomie.
L’autre aspect concerne le projet professionnel. Pour réussir à la fac, il est préférable d’avoir une idée de l’environnement de travail où l’on se projetterait bien ou d’une catégorie d’activité. Avoir un projet aide l’étudiant à être motivé.

Enfin, pour justement laisser au plus grand nombre la possibilité de s’adapter, l’université offre de plus en plus de solutions pour se réorienter en fin de premier semestre pour éviter de perdre une année, voire de se mettre à niveau pour certains étudiants, comme le propose le dispositif PaRéo (passeport pour réussir et s’orienter) mis en place à Paris-Descartes.

* Responsable du Pôle de l’orientation et de la professionnalisation de l’université de Paris


Étiquettes : , ,

Réagissez