RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




La crèche accueille votre enfant handicapé… sans condition

6 Fév 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Vous êtes parent d’un enfant en situation de handicap et hésitez à le confier à une crèche ? Pourtant, les établissements d’accueil du jeune enfant (Eaje) facilitent aujourd’hui la prise en charge des enfants différents. Explications.

L’accueil des enfants en situation de handicap, ou atteints de maladie chronique, est un droit fondamental affirmé par l’ensemble des textes législatifs en vigueur. Si le handicap de votre enfant lui permet d’être accueilli dans une structure ordinaire, vous pouvez l’inscrire dans une crèche à compter de ses 2 mois en général et jusqu’à ses 3 ans (les critères d’âge peuvent varier selon les structures).

«Deux raisons nous poussent à favoriser l’inclusion du jeune enfant porteur de handicap : accueillir chaque enfant avec ses différences et ses potentiels, et favoriser l’inclusion comme un vivre ensemble bénéfique pour tous », explique Nathalie Veneau, responsable petite enfance et handicap chez Envoludia*, association qui a fait de l’accueil des enfants en situation de handicap un projet spécifique en leur réservant un tiers des places

Pour inscrire votre enfant en crèche, la première chose à faire est de contacter le service petite enfance de votre mairie. Vous rencontrerez ensuite la ou le responsable de l’établissement pour lui faire part de vos attentes. Une visite d’admission avec le médecin de la crèche permet d’adapter les conditions d’accueil aux besoins de l’enfant.

Un projet d’accueil individualisé (Pai) peut ainsi être mis en place pour établir les modalités d’accueil spécifiques entre votre médecin traitant, la structure et vous.

Accompagnement dans le projet de vie

Par peur de ne pas savoir répondre aux besoins de l’enfant, les professionnels de la petite enfance expriment parfois certaines inquiétudes. C’est pourquoi des personnes ressources sont à leur disposition pour les guider.

«Nos établissements sont structurés pour accueillir les enfants en situation de handicap, confirme Nathalie Veneau. Trois d’entre eux disposent d’un cabinet de rééducation pour assurer à la fois socialisation et prises en charge. Pour nos autres structures, nous travaillons en étroite collaboration avec des Camsp**. »
En plus de l’accueil, ces établissements spécifiques accompagnent les familles dans le projet de vie de leur enfant handicapé. «Plus vous êtes pris en charge tôt, plus vous avez les clés pour interagir avec les institutions que vous rencontrerez au fur et à mesure que votre enfant grandira», conclut Nathalie Veneau.

* Association qui gère six établissements de la petite enfance
** Centres d’action médicale-sociale précoce

Les Caf soutiennent les crèches

Pour encourager l’inclusion des enfants dès le plus jeune âge, les Caf apportent un financement complémentaire aux crèches qui accueillent des enfants handicapés ou dont le handicap est en cours de détection. Le montant de ce bonus « inclusion handicap » varie en fonction du nombre d’enfants accueillis et permet aux crèches d’adapter leur projet d’accueil et leurs pratiques aux besoins des parents et des enfants

En Saône-et-Loire, le Pôle enfance handicap 71 est là pour accompagner les parents d’enfants de 0 à 17 ans en situation de handicap. Cette équipe de professionnels peut être présente à vos côtés dans le projet d’inclusion en structure d’accueil collectif ou individuel pour votre enfant si celui-ci nécessite un accompagnement personnalisé et complet. N’hésitez pas à les contacter !

Pôle enfance handicap 71
21 rue Edouard Vaillant – 71200 LE CREUSOT
tel : 03 85 69 07 09 – email : contact@pole-enfance-handicap71.fr
site internet : https://www.pole-enfance-handicap71.fr/


Réagissez