RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Des difficultés à concilier vie professionnelle et vie familiale ? Parlez-en… à votre Caf

20 Sep 2010 par Myriam service Accompagnement des familles, Pas de commentaire »
Imprimer cet article Imprimer cet article

La reprise d’une activité professionnelle n’est pas toujours simple à concilier avec les contraintes d’une vie familiale… et c’est encore plus difficile lorsque l’on a besoin de suivre une formation pour retrouver du travail !

C’est pourquoi, la Caf apporte un soutien financier aux parents titulaires du RSA s’ils sont isolés ou s’ils ont plusieurs enfants à charge (3 et plus) afin qu’ils puissent se former ou reprendre une activité professionnelle.

Cette aide matérielle (également appelée « dispositif vie professionnelle / vie familiale », ou VPVF) peut couvrir les frais divers : transport, garde d’enfants, etc.

Témoignage de Sonia en 5 points :

  • son parcours,
  • ses difficultés,
  • ses impressions,
  • ses perspectives professionnelles,
  • ses conclusions.


Sonia, pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

J’ai du interrompre mes études car mes parents ont rencontré des difficultés. J’ai pris la décision ensuite de passer mon bac par correspondance. J’ai ensuite fait un BTS en contrat d’alternance. Comme je suivais mon mari en déplacement, je n’avais que des contrats à durée déterminée.

Quelques années après, j’ai eu mes enfants et il me semblait difficile de reprendre des études mais ce désir a toujours été présent pour moi.

Suite à ma séparation, cette idée a refait surface, même si je ne me sentais pas forcément capable de reprendre des études. Est-ce que j’allais être à nouveau capable d’emmagasiner des connaissances ? Mon entourage se demandait aussi comment je pourrais en même temps gérer des études et mes enfants, tout en étant seule.

Grâce à de précédentes expériences professionnelles, j’ai finalement été admise à l’IUT du Creusot, en DUT « Techniques de Commercialisation » (un an de formation).

________________________________________________________________________________________________________________

Concrètement, quelles difficultés avez-vous rencontrées et quels points positifs en retirez-vous ?

Dans un premier temps, j’étais en décalage avec les autres étudiants car nous n’avions pas la même expérience de vie. J’étais toujours « speed » car je devais déjà laisser mes enfants à temps à la garderie, puis m’occuper d’eux le soir et seulement après, à partir de 21 heures, faire mes devoirs et cela, tous les jours. Malgré tout, j’avais moins de temps pour eux.

D’un autre coté, j’éprouvais de la fierté, comme quand mes enfants ont visité mon école. Et puis, mon entourage aussi était surpris.

________________________________________________________________________________________________________________

Comment avez-vous perçu le dispositif Caf ?

J’ai eu un soutien financier important, ce qui m’a vraiment permis de réaliser mon projet car j’ai pu acheter une imprimante tout de suite et payer certains frais (cantine, frais de scolarité).

Et puis j’ai aussi bénéficié du soutien du travailleur social qui m’a guidée au départ puis soutenue dans mon projet.

Par contre, la mise en place du RSA n’a pas été simple car je savais que j’y avais droit mais concrètement, j’ai commencé à le percevoir plusieurs mois après.

________________________________________________________________________________________________________________

Et maintenant, quelles sont vos perspectives ?

J’ai obtenu mon DUT cet été et je commence en septembre un contrat de professionnalisation avec le groupe Carrefour. En parallèle à mon emploi, je commence donc une licence qualité je commence donc une licence  » MASP qualité HSE » prise en charge par l’entreprise Logidis Comptoir Modernes (groupe Carrefour).

________________________________________________________________________________________________________________

Qu’auriez-vous envie de nous transmettre ?

Rester à la maison quand on se retrouve dans ma situation, ce n’est pas une solution, il faut bouger pour rester indépendant.

Grâce à ma formation, j’ai des perspectives professionnelles intéressantes pour moi, mais aussi pour ce qui concerne l’organisation de la vie avec mes enfants.

_________________________________________________________________________________________________________________

Et bien sûr, comme toujours, vous pouvez nous poser vos questions en déposant un commentaire au bas de cet article (ou nous envoyer un message via le formulaire de contact).

Plus d’info sur www.caf.fr, rubrique

Nos services et aides d’action sociale / Le soutien aux parents / Les travailleurs sociaux de la Caf et les médiatrices familiales


Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Réagissez