RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Service civique solidarité seniors : épauler les plus âgés

26 Juil 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

900 000 seniors souffrent de solitude, selon une étude de l’institut Csa*. Le gouvernement a donc décidé de lancer 10 000 nouvelles missions de « service civique solidarité seniors ». Un dispositif qui apporte autant aux jeunes qu’à leurs aînés.

Que l’on ait 20 ou 90 ans, on ne peut se passer de lien social ! Avec la crise sanitaire, de plus en plus de personnes âgées se sont retrouvées dans une situation d’isolement.  Face à ce constat, le service civique solidarité seniors, lancé en mars 2021, propose aux jeunes d’accompagner ces personnes isolées pour développer les liens entre générations.

Ce dispositif est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans – jusqu’à 30 ans pour les personnes en situation de handicap –, pour des périodes de six à douze mois, et une rémunération comprise entre 580,62 euros et 688,30 euros par mois. Il a été déployé dans toutes les régions métropolitaines ainsi qu’à la Réunion.

Lisa, 24 ans, s’est lancée dans l’aventure avec l’association Unis-Cité  à Paris : « J’ai commencé une formation d’assistante sociale en 2018, et je n’ai pas validé ma deuxième année en 2020. J’ai donc décidé de faire ce service civique pendant neuf mois pour rester dans le monde du social et apprendre de nouvelles choses avant de reprendre ma formation. »

Un engagement humain

Dans un Ehpad, au sein d’une structure sociale ou à domicile, les jeunes volontaires ont pour mission de soutenir les équipes de professionnels, d’organiser des animations collectives ou encore de rendre divers services aux personnes âgées isolées, tels que l’achat de médicaments, la livraison de repas ou de courses.

Chaque semaine, Lisa se rend avec son binôme Adrien chez des personnes isolées pour passer du temps avec eux. Balades, jeux de société, discussions… « On reste une heure au minimum, en visite généralement, mais c’est parfois plus, raconte Lisa. On prend notre temps, car c’est important de montrer à la personne qu’on est là pour écouter et que cela nous fait plaisir aussi. »

Ces rencontres sont aussi l’occasion de donner un coup de pouce à ceux qui sont éloignés du numérique. « Raoul, par exemple, vient d’avoir une tablette numérique, donc on essaie de lui apprendre à s’en servir », précise la jeune volontaire.

Une expérience professionnelle

En plus d’apprendre à se former sur le terrain, les jeunes engagés sont accompagnés par une tutrice et des coachs pour construire leur projet professionnel. Des formations civiques et citoyennes sur des thèmes comme la discrimination, la santé sexuelle, l’environnement complètent leur apprentissage. Objectif : prendre conscience de tous les savoirs acquis.

« On développe de vraies compétences humaines et professionnelles, explique Lisa. La patience, la capacité d’écoute, l’empathie, la flexibilité…  cette expérience m’apporte beaucoup ! »

Vous souhaitez vous engager ? Connectez-vous au site du service civique, sur lequel vous pourrez créer votre compte et consulter une multitude d’offres de mission.

* Institut de sondages français

En savoir plus
> Le site du service civique solidarité seniors
> Le site officiel du service civique
> Le site d’Unis-Cité, l’association fondatrice du service civique
> Le portail pour-les-personnes-agees.gouv.fr


Étiquettes : , , ,

Réagissez