RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Comment les travailleurs sociaux de la Caf 71 peuvent-ils vous aider ?

7 Oct 2010 par Elisabeth service Accompagnement des familles, 64 commentaires »
Imprimer cet article Imprimer cet article

Parce que vous ne savez pas toujours à qui vous adresser, parce que vous ne connaissez pas très précisément (et c’est normal) le rôle de chacun de vos interlocuteurs au sein de votre Caf, nous avons décidé de vous proposer, sur ce blog, une nouvelle rubrique (« Des pros à votre service ») pour vous aider à mieux comprendre la mission des personnes qui travaillent à la Caf 71.

L’idée est bien sûr de mieux vous informer sur nos aides et de faciliter vos relations avec nos services. Mais, qui sait, cette série d’articles suscitera peut-être également des vocations chez nos lecteurs ?…

Pour ce 1er article, nous avons choisi de  vous présenter le métier de travailleur social :

Quel est le rôle d’un travailleur social ?

Comment et à quel moment peut-il (elle)  intervenir pour m’aider ? Concrètement, quelles questions puis-je lui poser ? Quel appui peut-il m’apporter ? Où commence et où s’arrête son rôle ?

Où prendre contact, à qui s’adresser ?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les travailleurs sociaux de la Caf (sans jamais oser le demander) se trouve dans la suite de cet article 😉

Quel est le rôle d’un travailleur social ?

En Saône-et-Loire, ils sont 26 : 26 professionnels (de formation Assistante Sociale ou Conseillère en ESF) à votre service dans les moments importants ou difficiles de votre vie familiale, comme par exemple :

Arrivée d’un enfant

Au moment de l’arrivée d’un enfant, les travailleurs sociaux peuvent vous accueillir personnellement. Ils sont à votre écoute pour parler de tout ce qui vous préoccupe. Ils vous apporteront des conseils et des informations sur l’organisation familiale, les modes de garde, vos droits, l’adoption, etc.

Logement et cadre de vie

Vos besoins en matière de logement évoluent ? Nous pouvons vous conseiller et vous orienter au fur et à mesure des changements dans votre vie de famille (déménagement, équipement intérieur, installation dans le quartier…).

Vacances et loisirs

Les travailleurs sociaux peuvent vous accompagner dans votre projet de départ en vacances ou vous proposer des sorties familiales en groupe, avec d’autres parents, à proximité de votre domicile : visites, sorties plein air, journée à la montagne, etc.

Accompagnement des parents de jeunes enfants

En partenariat avec d’autres institutions, les travailleurs sociaux Caf organisent des accueils collectifs dans différents lieux : accueils parents-enfants, ateliers d’éveil, préparation à la vie en collectivité…

Séparation des parents

Vous êtes en cours de séparation, vous élevez seul(e) votre enfant : nous pouvons vous écouter, vous soutenir et vous apporter des informations relatives à l’organisation familiale, aux relations parents-enfants et aux droits sociaux.

Vivre un deuil

Un décès touche un de vos proches (conjoint, enfant) ? Nous sommes présents dans ces moments difficiles et nos pouvons vous accompagner dans les démarches à effectuer.

Scolarité

Les travailleurs sociaux peuvent apporter un appui aux parents pendant les moments clés de la scolarité, comme l’entrée à l’école maternelle, en CP, le passage en 6e.

Ils peuvent aussi vous aider dans les relations famille-école.

Adolescence

Votre enfant grandit, la relation parent-enfant se transforme : autorisation de sortie, autonomie, orientation scolaire, départ du foyer… Autant de préoccupations auxquelles la Caf est attentive. Nos travailleurs sociaux vous accompagnent durant cette période charnière.

________________________________________________________________________________________________________________

Comment ces rencontres se déroulent-elles ?

Les rencontres avec les travailleurs sociaux peuvent être individuelles ou se dérouler en groupe avec d’autres parents confrontés aux mêmes questions.

Dans la plupart des cas, des rendez-vous en tête-à-tête sont organisés avec les familles qui le demandent, dans un lieu propice à la confidentialité, à l’écoute et au dialogue.

Mais des temps collectifs et des manifestations sont également proposés au cours de l’année. Ce sont des actions préventives, d’information et de réflexion, qui se déroulent dans un cadre convivial, culturel ou ludique. Ça peut aussi être, pour vous, l’occasion de rencontrer d’autres parents et de se sentir moins seuls. Etre parent n’est jamais une tâche facile !

_______________________________________________________________________________________________________________

Portraits croisés de travailleurs sociaux…

Prénom : Pauline

Travailleuse sociale depuis : 2008

Formation : Conseillère en Économie sociale et familiale.

Nombre de familles suivies et aidées chaque année : environ 350

Ce que j’aime dans mon métier :

  • Etre en contact avec les familles / échanger, partager, créer
  • Accompagner les personnes, monter avec elles des projets qui correspondent au mieux à leurs besoins.

Meilleur souvenir professionnel :

Après 6 mois de fonctionnement, le 1er bilan très positif du groupe « Les Lys » (groupe de femmes / parentalité).

« Les Lys » est un groupe composé de jeunes mamans qui se retrouvent tous les 15 jours pour se questionner, trouver des réponses, créer des projets autour de thématiques en lien avec leur quotidien :

  • congé parental,
  • garde d’enfants,
  • séparation,
  • image de soi,
  • emploi, etc.

Le tout dans la convivialité !

Zone géographique d’intervention : territoire mâconnais ( Mâcon, Cluny, Matour)

*

PrénomIsabelle

Travailleuse sociale depuis :  1988

Formation : assistante sociale

Nombre de familles suivies et aidées chaque année : 150

Ce que j’aime dans mon métier :

  • Le choix de ce métier n’est jamais neutre et il est important d’être au clair avec soi même sur les motifs qui nous amènent à ce travail d’accompagnement des familles.
  • Permettre à un parent  d’exprimer ses difficultés, l’aider à comprendre ce qu’il vit pour qu’il puisse porter un autre regard sur sa situation familiale, c’est vraiment  important ! Et en retour, les familles m’apportent un autre regard sur la vie… c’est très enrichissant.
  • J’attache beaucoup d’importance à  la façon d’accueillir les familles : le déroulement des entretiens  dépend de la relation de confiance que l’on instaure avec elles. Prendre le temps d’écouter les personnes, être bienveillant et ne pas porter de jugement ! C’est pourquoi je prends soin d’accueillir la personne telle qu’elle est, avec son histoire.
  • J’aime aussi la créativité et le dynamisme dans les actions collectives mises en place avec les parents bénévoles.

Plus beau souvenir professionnel :

C’était en 2000 : j’ai accompagné un groupe de 5 mamans à monter un espace de jeux et d’échanges  pour les enfants et leur(s) parent(s). Au début c’était l’aventure… Mais 10 ans plus tard ce lieu existe toujours et répond à un réel besoin pour les familles et je sais aussi que de ce lieu sont nées de belles amitiés entre quelques familles.

Zone géographique d’intervention : territoire charollais (Digoin, Paray, Bourbon Lancy)

_______________________________________________________________________________________________________________

A qui s’adresser ?

Si vous en éprouvez le besoin, à votre demande, nous pouvons vous accueillir sur rendez-vous dans les points Caf :

  • Chalon-sur-Saône / Louhans : tel 03 85 42 46 60
  • Digoin / Gueugnon / Paray-le-Monial : tel 03 85 53 50 00
  • Autun / Montceau / Le Creusot : tel 03 85 77 06 20
  • Mâcon / Tournus : tel 03 85 39 68 55

________________________________________________________________________________________________________________

Vous souhaitez nous poser des questions ?

N’hésitez pas à déposer un commentaire sur cet article (utilisez le cadre « Réagissez » au bas de cet article) :

  • nous vous répondrons publiquement si votre question est d’ordre général et peut intéresser d’autres lecteurs,
  • ou nous prendrons contact avec vous (de manière privée => pensez à mentionner votre adresse e-mail lors du dépôt de votre commentaire) si votre question relève d’une situation particulière.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

64 commentaires

« Commentaires plus anciens
  1. Amelie dit :

    Bonjour
    Je suis perdu je fais appel à vous je travaille à 80% 1016 euros et mon mari touche 1.27 euros d ass par jour nous avons deux enfants nous touchons les allocations familiales et 153 euros d apl pour le reste rien nous survivons que faire

  2. sonia dit :

    Bonjour
    Je suis au chômage depuis avril 2015. J’ai une demande d’aide au logement. Nous avons 1 enfant de 3 ans et un bébé est prévu pour le mois de mai. A 2 reprises on m’à refusé cette aide malgré ma situation.
    Quel recours puis je avoir?

  3. Alexandra dit :

    Bonjour je travaille 75 h /mois en tant que aide à domicile la caf m’a supprimé ras socle et apl que faire quels sont mes recours ?

  4. Blog Caf71 dit :

    Bonjour Sonia,
    L’aide au logement est calculée en fonction de la composition de la famille, de la situation professionnelle et des ressources des personnes vivant au foyer, du montant du loyer ….
    Les ressources prises en compte actuellement sont les ressources de l’année 2014.
    Il ne nous est pas possible de vous indiquer les raisons pour lesquelles vous ne pouvez prétendre à l’aide au logement.
    Il vous appartient de prendre contact directement avec votre CAF et en cas de contestation d’adresser un courrier à la Commission de Recours Amiable de votre CAF dans un délai de deux mois suivant la notification de non droit.
    Merci de votre visite.

    L’équipe du blog de la Caf71

  5. Blog Caf 71 dit :

    Bonjour Alexandra,
    Nous vous invitons à prendre contact directement avec votre CAF pour toute explication concernant votre dossier.
    Vous avez la possibilité de contester les décisions prises en adressant votre courrier à la Commission de Recours Amiable de votre CAF pour l’APL et au Président du Conseil Départemental ou à la CAF pour le RSA.
    Merci de votre visite.

    L’équipe du blog de la Caf71

  6. MARLIER dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir comment être en contact avec Madame Galtier, médiatrice familiale Caf.
    Son nom m’ a été& transmis par l’assistante sociale de secteur

    Merci de votre retour
    Cordialement
    Mme Marlier

  7. Aurore dit :

    Je ne comprend pas .
    On m a mis en relation avec une de vos fameuse travailleuse sociale et lorsque je lui ai posé des questions sur les thèmes repris dans votre article elle m a dit d aller voir moi meme dans les crèches de me rapprocher de la mairie et des mamans du coin afin de savoir ce Qu il existait comme aide et où association .
    Pourriez vous m expliquer pourquoi ?
    Nous sommes en manque complet d informations quant à ce que vous proposez .
    Nous devons nous débrouillez par nous Meme .
    Je trouve totalement aberrant surtout lorsqu on a en face de soi une personne demandeuse .
    L accueil téléphonique est désagréable aucune information aucun suivi .
    L impression de n être Qu un numero .
    Il faut faire la mendicité pour récupérer son dû et pleurer pour avoir des documents .
    Nous ne pouvons pas exprimer notre mécontentement car nous nous faisons remballer immédiatement de façon mesquine .
    Maman de 4 enfants vous m avez suspendu mon actipaje et les alf sans m en avertir .
    Je dois patienter car vous traiter les dossiers du 19 février .
    Deux erreurs en 1 an ça fait beaucoup quand même .
    Je n ai jamais rencontré de soucis abec les caf d autres départements .
    L accueil y était chaleureux et agréable .
    Chez vous c est tout l inverse .
    Mais apparement je ne suis pas la seule à m en plaindre .
    Lorsqu on fait un métier dans le social on le fait vraiment pour le côté humain pas que pour ramener un salaire à la fin du mois .
    Et ce n est pas normal .
    Vous n avez pas à faire Qu à des mamans en congés parental. Mais à des mamans parfois diplômées qui ont une vie professionnelle enrichissante et interessante en milieu humain et social .
    J assume entièrement l intégrité de ce commentaire .

  8. Aurore dit :

    Et j espère que vous serez réactives et pourrez me répondre autre chose que je vous invite à contacter votre caf a tel numero
    Cordialement

  9. FREd dit :

    Comme je perçois un salaire qui me permet de payer des impôts et bien j’ai droit à rien. si ça continue, c’est la rue qui m’attends et ne plus pouvoir recevoir mes enfants. car je ne pourrai lus les nourrir (2 garçons ados et très sportifs qu’il faut nourrir).la loi est mal faîtes. C’est la double peine : je paie des
    impôts comme si j’étais célibataire et je dois avoir un grand appartement pou r accueillir mes enfants. La taxe d ‘habitation est en conséquence. Mon es gagne 2 fois et demi mon salaire ett me donne rien . Il a menti à la Justice en délkarant de frais pour se rendre sur son lieu de travail alors qu’il a un véhicule de service!ll lui vit très bien , vient de partir en vacances et pour moi les vacances c’est hors de question, je ne sais pas si je nne vais pas refuser l ‘accueil des enfants en août faute de pouvoir les nourrir? J’ai arrêté de travailler à leur naissance à la demande de monsieur, l’ai suivi dans toute la Bourgogne pour sa carrière et est recommencé à travailler lorsqu ‘ils avaient 13 ans !!! POurquoi pour qu’o me les retire et que j’en bave à crever : 2 tentatives de suicide.

  10. Blog Caf 71 dit :

    Bonjour Fred,
    Pour les familles séparées, il existe l’allocation de soutien familiale qui est versée pour élever un enfant privé de l’aide financière de l’un ou l’autre de ses deux parents. Elle peut également compléter une pension alimentaire modeste mais payée intégralement.
    Pour en savoir plus sur les conditions d’attribution et les démarches à effectuer, rendez-vous sur caf.fr.
    De plus, en cas de conflit avec votre ex-conjoint, vous pouvez également faire appel au service de médiation familiale de la Caf au 03 85 42 46 60
    Merci de votre visite.

    L’équipe du blog de la Caf71

  11. Claire dit :

    Bonjour,

    Actuellement en formation de Conseillère en Économie, Sociale, familiale, dans le nord de la France, je m’intéresse au sujet des personnes atteinte de handicap acquis, notamment  » De quelle façon les personnes atteintes de handicap acquis appréhendent-elles le deuil de leur ancienne vie et comment les activités collectives contribuent-elles a l’assimilation de ce handicap ?  »

    En période de recherche, je m’interroge sur le rôle des professionnels du travail social en matière de deuil , plus particulièrement ;  » Comment accompagnent-ils les personnes, atteintes de handicap acquis dans leur travail de deuil ? »

    En espèrent pouvoir m’entretenir avec vous, sur ce sujet, je vous prie d’agréé Mesdames , mes salutations distinguées.

    Claire

  12. ghio antoine dit :

    bonsoir madame ou monsieur je suis dans le besoin d ete accompagné dans ma demarche car je suis tres endetté donc j aurai voulu savoir la demarche pour me sortir de l endettement ou autres cordialement mr ghio antoine merci

  13. Blog Caf71 dit :

    Bonjour Antoine,
    nous vous conseillons de prendre contact avec la Banque de France ou avec le centre communal d’action sociale de la mairie de votre domicile.
    Merci de votre visite.

    L’équipe du blog de la Caf71

  14. sandra dit :

    Bonjour besoin urgent de rendez vous avec un travailleur social pour le creusot (madame Lours si elle est toujours de ce secteur je l’avais rencontrée il y a 2 ans)
    car on refuse de me donner rendez vous au guichet (je suis bien allocataire avec un enfant à charge) la raison du refus de me donner de rdv avec un travailleur social : la dame du guichet me dit que les prêts d’honneur n’existent pas et les aides de secours non
    (donc je ne comprends plus rien c’est pourtant écrit sur le site je lui ai même expliqué mais elle me dit que non que seuls les prêts à équipement existent.
    Elle m’a dit d’aller voir une assistante sociale, hors les assistantes sociales ne proposent pas de prêts en cas de soucis financiers
    Je suis en formation depuis aout et dans une situation qui devient de plus en plus catastrophique mon compte en banque ne suit plus, je ne sais plus quoi faire, la banque postale refuse de me faire un prêt, besoin urgent de rendez vous svp
    cordialement

Réagissez