RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Stress et examens : les astuces pour garder le cap !

8 Juin 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

La fin de l’année universitaire approche… tout comme la période des partiels. Pas simple de gérer anxiété, révisions et épreuves. Quelques conseils pour vous aider à vivre plus sereinement ce passage obligatoire pour les étudiants.

Être angoissé au moment des examens est tout à fait naturel. L’important est de ne pas se laisser déborder par ses émotions et de mettre en place des stratégies pour se rassurer, se faire du bien.

« Une bonne organisation avant un examen permet de réduire considérablement le stress, explique Angie Berthet, créatrice du compte Instagram la_petite_penaliste, où elle partage son quotidien d’étudiante en double master de droit, et donne des conseils aux étudiants. Cela n’enlèvera jamais 100 % du stress, mais anticiper au maximum permet de mettre toutes les chances de son côté. »

L’ennemi (ou l’allié) numéro 1 est la gestion de son travail. La première étape consiste à se faire un planning de révisions équilibré. « Ça ne sert à rien de travailler six ou huit heures par jour si on n’en a pas l’habitude, explique Angie. Le bachotage n’est pas une solution saine. Il est préférable d’échelonner et répartir les tâches sur plusieurs jours, semaines ou mois. »

Démystifier l’examen

L’entraînement peut aussi atténuer le stress. Pour Angie, faire des examens blancs ou des exercices a pour effet de « démystifier » l’examen : « S’entraîner réduit le stress, car cela permet de prendre confiance en soi et en ses capacités. » Ce conseil s’applique aussi pour un examen oral, pour être plus à l’aise et à éviter les mauvaises surprises.

La crise sanitaire ajoute un défi puisque les examens peuvent désormais se faire en présentiel ou à distance. Mais pas de panique ! « Le piège du distanciel, c’est d’avoir tous les supports de cours possibles à disposition et de se perdre dedans le jour J, observe Angie. L’idéal est de faire comme si l’examen se tenait normalement et donc de bien apprendre son cours. » C’est un moyen de ne pas se laisser déstabiliser par les conditions et surtout par le temps, car chercher des informations sur Internet, par exemple, peut vous ralentir et vous faire paniquer.


Se changer les idées et se détendre

Se ménager est aussi primordial. Selon l’étudiante, « le point essentiel pendant cette période particulière, entre confinement et cours à distance, est de gérer la « culpabilité »que beaucoup d’étudiants ressentent et qui créé énormément de stress ». Vous avez le droit de vous reposer ! « Il faut savoir s’écouter, insiste Angie. Quand on est fatigué, on s’arrête et on se repose ! Il vaut mieux prendre du temps pour soi et revenir en force que de s’obstiner déraisonnablement et ne pas être productif. »

Pratiquer une activité sportive, s’adonner à un loisir qui vous fait plaisir, prendre l’air tous les jours, avoir une bonne hygiène de vie… l’important est de se changer les idées et de se détendre. Les périodes d’examens peuvent parfois être longues, et c’est aussi pour cela qu’il faut continuer à écouter ses envies. « Il faut garder en tête le fait qu’il s’agit d’une période « temporaire », encourage Angie. Ce qui permet de tenir, c’est souvent de voir la ligne d’arrivée et les objectifs finaux. »


Étiquettes :

Réagissez