RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Rentrée scolaire : en Saône-et-Loire, les parents des 18-20 ans peuvent aussi être aidés

16 Sep 2010 par Nathalie service Aides financieres, 3 commentaires »
Imprimer cet article Imprimer cet article

Vous êtes les parents d’un jeune (âgé de 18 à 20 ans) et vous vous dites que le coup de pouce de l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS), c’est désormais définitivement terminé…  eh bien, pas si sûr !

Ou plutôt, pour être plus exact : si vous n’avez plus droit à l’ARS, vous pouvez peut-être prétendre à la Prime d’études 2010.

Explications dans la suite de cet article.

En Saône-et-Loire, le Conseil d’Administration de la Caf a en effet décidé d’apporter une aide aux élèves nés entre le 1er septembre 1990 et le 15 septembre 1992, qui sont toujours scolarisés dans un cycle de l’enseignement secondaire.

Le montant de cette prime ? 300 € cette année (au lieu de 275 € l’année dernière, soit une revalorisation de 9%).

Concrètement, peuvent être concernés les jeunes inscrits, lors de la rentrée scolaire 2010-2011, dans l’une des filières suivantes (dans un niveau d’études inférieur au bac) :

  • lycée (ou cours par correspondance) jusqu’au niveau de la terminale
  • études courtes préparant à un diplôme professionnel
  • apprentissage

Le jeune concerné ne doit pas être allocataire, à titre personnel, dans une Caf. En revanche, ses parents doivent percevoir des prestations familiales de la Caf 71 et avoir un quotient familial inférieur ou égal à 850 € (en août 2010).

Sur la base des informations dont nous disposons, nous avons détecté, cet été, toutes les familles susceptibles de bénéficier de cette prime d’études et nous leur envoyons en septembre un document à nous retourner avec les justificatifs requis.

Et bien sûr, comme toujours, vous pouvez nous poser vos questions en déposant un commentaire au bas de cet article (il sera visible par tous) ou nous envoyer un message privé via le formulaire de contact de notre blog.

________________________________________________________________________________________________________________

Pour en savoir davantage sur les conditions d’éligibilité, rendez-vous sur http://www.caf.fr/wps/portal/votrecaf/711 et, dans la rubrique « Jeunes adultes », cliquez sur « La prime d’études ».


Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires

  1. CANCEL dit :

    Bonjour, en quel honneur ce dispositif n’existe-t-il qu’en Saonne et Loire ? je suis dans la loire et ma fille est étudiante en iut, 2 eme année née le 24 Septembre 1991 et je n’ai droit à rien … c’est injuste, en plus j’ai eu 400 euros de frais d’insciption (le double de l’année dernière) !!! je croyais que la Caf étaient la même pour tout le monde !!!..

  2. Modératrice de la Caf 71 dit :

    Bonjour,

    Soyez rassurée, environ 95% des aides versées par les Caf sont décidées par le législateur et s’appliquent dans des conditions identiques pour tous les allocataires.
    Mais en plus du versement des prestations légales, les conseils d’administration de la caisse départementale disposent d’un fonds local et décident de priorités pour les familles de leur territoire. En Saône-et-Loire, les administrateurs ont décidé d’aider les lycéens au delà de 18 ans lorsqu’ils n’ont pas achevé leur cycle secondaire.

    Nous vous précisons que cette aide se limite aux lycéens et ne touche pas les étudiants. En conséquence, les élèves inscrits en IUT ne sont pas bénéficiaires d’une aide supplémentaire. Et si vous étiez allocataire de notre département, vous n’auriez pas touché d’aide de notre part.

    Merci de votre question et à bientôt en ligne !

  3. aurélie dit :

    Bonjour, je suis de saône et loire mais je pense qu’il existe aussi des assistantes sociales de l’éducation Nationale dans la Loire qui peuvent selon certains critères vous aider en cas de difficultés financières ou autres. En général l’établissement scolaire peut fournir leurs coordonnées.
    Cordialement

Réagissez