RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Prime d’activité : étudiants actifs, apprentis… vous y avez droit !

27 Sep 2019 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Les plus de 18 ans qui travaillent peuvent également bénéficier de la Prime d’activité. À condition d’avoir gagné plus de 932 euros net mensuels lors du dernier trimestre.

Le saviez-vous ? Si vous avez plus de 18 ans et que vous travaillez, en parallèle de vos études, vous avez peut-être droit à la Prime d’activité. En effet, avoir le statut d’étudiant(e) ou d’apprenti(e) est compatible avec cette prestation. Seule condition : avoir gagné plus de 932 euros net mensuels au cours des trois derniers mois.

C’est votre cas ? Vérifiez votre éligibilité en moins de dix minutes sur le site caf.fr, rubrique « Mes services en ligne > Faire une simulation ». Si le simulateur vous y invite, déposez sans tarder une demande de Prime d’activité, toujours sur le site caf.fr.

Si vous vivez chez vos parents, sachez que leurs ressources ne sont pas prises en compte dans le calcul du montant. Une estimation de votre allocation sera faite à l’issue de votre simulation.

À titre d’exemple, un(e) apprenti(e) percevant plus de 932 euros net par mois peut bénéficier d’un complément de 231 euros.

La Prime peut être majorée

Si vous vivez seul(e) avec au moins un enfant à charge, ou si vous êtes enceinte, le montant de la Prime d’activité peut être majoré durant une période limitée. Si vous êtes dans une de ces situations, informez votre Caf depuis votre espace « Mon Compte » sur le site caf.fr.

Bon à savoir : en fonction de vos ressources, et sous certaines conditions, la Prime d’activité peut être cumulée avec le Rsa (revenu de solidarité active). Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site caf.fr, rubrique « Droits et prestations > S’informer sur les aides > Solidarité et insertion ».

Votre demande de prestation est acceptée ? N’oubliez pas de déclarer vos revenus tous les trois mois et d’informer votre Caf au moindre changement de situation.

Article extrait du numéro 363 de septembre 2019 de Vies de famille


Réagissez