RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Prendre soin de ses enfants après la crise

15 Juil 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Même si chacun tente de retrouver une vie normale, la crise sanitaire et sociale due au Covid-19 a des conséquences. Les enfants, eux aussi, ont été impactés. Moins enclins à en parler, ils doivent pourtant faire l’objet d’une attention particulière.

Si la crise liée au Covid-19 et le confinement ont bousculé le quotidien des adultes, ils ont également eu un impact sur les enfants.

Ceux-ci ont, en effet, dû quitter rapidement leur école, leurs professeurs et camarades. Ils sont restés confinés chez eux et ont poursuivi la continuité pédagogique tout en devant respecter le télétravail de leurs parents… une période souvent difficile à vivre pour petits et grands.

« Ces dernières années, diverses études ont démontré que le confinement en raison du Sras, d’Ebola et autres virus avait provoqué des symptômes de stress chez 30 % des enfants et 40 % des parents. Nous l’avons vite constaté avec le coronavirus, explique le professeur Richard Delorme, chef du service de pédopsychiatrie de l’hôpital Robert Debré à Paris. Les 4-10 ans que nous voyons en consultation nous ont davantage parlé de leur inquiétude pour leur santé à eux et à leur famille. 20 % redoutaient aussi les problèmes d’argent pour finir le mois. Tout cet aspect émotionnel est resté au sein de la maison. »

Plusieurs symptômes peuvent alors témoigner d’un mal-être : troubles du sommeil, de l’alimentation, besoin d’être toujours avec ses parents, accès de colère, repli sur soi, violence…

Se projeter vers des choses agréables

Selon le souhait d’Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’Enfance, le Centre d’excellence pour les troubles du neuro-développement (InovAND) de l’hôpital Robert Debré, coordonné par le professeur Delorme, a élaboré une fiche conseils pour aider les enfants pendant cette période.

Les experts y suggèrent ainsi de se montrer disponible pour les écouter, leur permettre de gérer leurs émotions, mais aussi de se défouler en faisant du sport, de rire et de se détendre en famille.

Ils recommandent aussi de se réinscrire dans un quotidien et de se projeter vers des choses agréables. Planifiez, par exemple, quelques jours dans la famille ou chez des amis, des vacances chez les grands-parents, en colonie… L’idée est de rompre cet isolement et de réhabituer l’enfant aux plaisirs d’une vie sociale.

Il est aussi préconisé de prendre soin de soi en tant que parents. « Cette période a amené des tensions, de la fatigue, une baisse de la tolérance, confirme le professeur Delorme. Les crispations sont fortes. Les parents ont besoin de prendre soin d’eux pour aider leurs enfants. »

La période estivale devrait favoriser ce renouveau. N’hésitez-pas à consulter la fiche conseils ou à prendre rendez-vous avec votre pédiatre !


Étiquettes : , , , ,

Réagissez