RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Prélèvement à la source : comment gérer son taux en 2020 ?

10 Jan 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

En janvier, votre taux de prélèvement à la source n’est peut-être plus à jour. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez vos informations sur le site impots.gouv.fr, et suivez le guide !

Une bonne résolution pour 2020 ? Surveillez votre taux de prélèvement à la source et modulez-le à chaque changement dans votre vie professionnelle ou personnelle, depuis le site impots.gouv.fr. « Si votre taux est trop bas, vous serez amené à régulariser la somme manquante aux Impôts, explique Thibault Diringer, conseiller fiscal et fondateur du site corrigetonimpot.fr. Le rattrapage interviendra alors lors de votre déclaration d’impôt en mai prochain. »
 

Un taux adapté à vos revenus

Depuis janvier 2019, le paiement de l’impôt sur le revenu a changé. Les Impôts récupèrent chaque mois un montant proportionnel à vos rentrées d’argent, une somme directement prélevée sur votre salaire, votre pension de retraite, votre indemnité chômage, etc.
Plus vous avez de revenus, plus votre taux de prélèvement à la source est élevé. Si vos ressources diminuent (après une perte d’emploi, par exemple), votre taux doit être recalculé en conséquence pour réduire au plus vite le montant de votre impôt.
 

Une mise à jour depuis impots.gouv.fr

Si vous changez d’emploi ou vous vous mariez, les services des Impôts ne mettent pas automatiquement à jour votre taux de prélèvement. « Il faut signaler ces changements depuis l’espace particulier du site impots.gouv.fr, rubrique « Gérer mon prélèvement à la source », rappelle le conseiller fiscal. Il faut indiquer toute hausse ou baisse de revenus, mais également les événements qui ont un impact sur le montant de votre impôt : mariage, Pacs, naissance, divorce, décès du conjoint… »
 

Des préférences à renouveler

Si, à la suite d’une variation de vos revenus, vous avez demandé une actualisation de votre taux de prélèvement à la source au cours de l’année 2019, cette modification ne s’applique peut-être plus depuis le 1er janvier 2020. Idem, si vous aviez opté pour un taux individualisé (pour prendre en compte les écarts de revenus entre deux conjoints) ou pour un taux non personnalisé (pour ne pas transmettre votre taux à votre employeur).
 

Des dates clés à retenir

Janvier, avril-mai et septembre sont les trois échéances de l’année à ne pas rater. En avril-mai, car c’est le moment d’effectuer votre déclaration annuelle de revenus. En septembre et janvier, car votre taux peut être modifié après votre déclaration annuelle, ou en fonction des préférences de taux pour lesquelles vous avez opté.
 

Parents employeurs : Pajemploi fait le calcul

En 2020, le prélèvement à la source s’étend désormais à l’emploi à domicile. Si vous embauchez une assistante maternelle ou une garde à domicile, rendez-vous sur le site de Pajemploi. Avant de payer votre salariée, Pajemploi calculera le montant de son impôt à la source. Vous saurez alors combien vous devrez lui verser. L’impôt de votre salariée sera ensuite prélevé sur votre compte et reversé à l’administration fiscale.

Pour aller plus loin

5 questions fréquentes sur le prélèvement à la source sur le site impots.gouv.fr


Étiquettes : ,

Réagissez