RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Mois sans tabac : prêt à relever le défi ?

10 Oct 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Première cause de mortalité évitable, le tabac tue 75 000 Français par an. La clé pour arrêter ? L’entraide. Telle est l’ambition du Mois sans tabac. En novembre, dites adieu à la cigarette pour retrouver la santé et un porte-monnaie bien rempli !

Le tabac tue, ce n’est pas un secret. Pourtant, plus de 15 millions de Français continuent de fumer. Pourquoi ? « Parce que leur première maladie, c’est la dépendance. La cigarette a su se rendre indispensable en distillant ses substances, cet agrément subtil, ce plaisir fugace dont on veut, sans cesse, renouveler l’effet », répond Sandra Brun, tabacologue et auteure du livre Arrêt du tabac, les clés de la réussite.

Pour mettre fin à cette relation nocive, le dispositif Mois sans tabac mise sur un élan collectif en incitant les fumeurs à dire « stop », ensemble, durant le mois de novembre. Ce rendez-vous annuel, initié par Santé publique France et le ministère des Solidarités et de la Santé, permet de s’entraider mais aussi de prendre connaissance des aides disponibles. En 2019, plus de 200 000 personnes y ont participé.

« Arrêter le tabac lors de cette opération multiplie par deux la réussite du sevrage tabagique à un an », constate Olivier Smadja, chef de projet au sein de l’unité Addictions de Santé publique France. Selon lui, cet événement, en complément d’autres mesures de lutte contre le tabagisme (hausse du prix du tabac, remboursement des traitements de substitution nicotinique, paquet neutre), a contribué à réduire le nombre de fumeurs d’1,6 million en deux ans.

Les bénéfices apparaissent très rapidement : vingt minutes après la dernière cigarette, la pression sanguine et les pulsations cardiaques redeviennent normales, vingt-quatre heures plus tard, le monoxyde de carbone est complètement évacué de l’organisme. Au bout de quarante-huit heures, plus aucune trace de nicotine !

Le souffle est retrouvé, le sommeil s’améliore, l’anxiété disparaît…

« Au fil des semaines, le teint s’éclaircit, les cernes et les rides sont moins marquées, les tâches sur les dents s’estompent, explique Sandra Brun. Le souffle est retrouvé, le sommeil s’améliore, l’anxiété disparaît. » Autre atout non négligeable : les économies ! En moyenne, une personne fumant un paquet de vingt cigarettes quotidiennement dépense 3 650 euros par an.

Prêt à relever le défi ? Commencez par identifier le traitement adapté (thérapie comportementale, médicaments, patchs…) avec l’aide d’un professionnel de santé. Les tabacologues de Tabac info service proposent un suivi individualisé au 39 89*.

Parce que chaque fumeur est unique, il n’existe aucune solution miracle. « Seules les stratégies personnalisées sont efficaces », insiste Sandra Brun. La clé de votre réussite sur le long terme ? La motivation. « La volonté, c’est lutter contre l’envie de fumer, poursuit la tabacologue. La motivation nourrit un objectif bien plus ambitieux : retrouver sa santé, sa liberté ou encore voyager… » Quel sera le vôtre ?

* Du lundi au samedi de 8 h à 20 h, service gratuit + coût de l’appel


Étiquettes :

Réagissez