RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Moi(s) sans tabac : pour mon bébé aussi !

23 Nov 2016 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article
Tout le monde le sait, il est largement recommandé de ne pas fumer pendant une grossesse. Mais, savez-vous réellement pourquoi ? Quels risques pour la mère ? Pour l’enfant ? Quelles répercussions sur leur santé ? Dans le cadre du « Mois sans tabac », ou dirons-nous plutôt pour cette thématique, du « Nous sans tabac », quelques infos essentielles à connaître sur les conséquences d’une femme enceinte fumeuse. L’occasion de vous rappeler qu’il est toujours bon d’arrêter !

Moi(s) sans tabac

Enceinte, je fume seulement quelques cigarettes par jour. Ce petit nombre ne peut pas être dangereux pour ma santé et celle de mon bébé… Si ?!

Les conséquences du tabac sur ma grossesse

  • Une femme enceinte fumeuse a 3 fois plus de risques de faire une fausse couche au début de sa grossesse
  • Le tabac serait responsable d’environ 35% des grossesses extra-utérines (c’est-à-dire que le fœtus ne s’implante pas au bon endroit)
  • Le tabac est une cause d’accouchement prématuré

 

A savoir ! Même si vous ne fumez pas mais que vous êtes en présence de fumeurs, vous courrez des risques ! La fumée respirée par la mère passe dans son sang mais aussi dans celui du fœtus. L’idéal ? Eviter autant que possible les endroits enfumés.

 

Quels dangers pour mon bébé ?

Dans l’utérus, le fœtus reçoit de l’oxygène grâce au sang de sa mère. Quand vous fumez, votre sang se charge en monoxyde de carbone, gaz particulièrement dangereux. Le bébé ne reçoit alors plus assez d’oxygène puisque la nicotine empêche une bonne circulation du sang. Le développement du fœtus peut ainsi entraîner un retard de croissance intra-utérin (petit poids à la naissance, petit périmètre crânien…).

 

Les traitements d’aide à l’arrêt autorisés pendant ma grossesse 

Dans un précédent article, nous vous parlions de 3 méthodes reconnues comme efficaces pour arrêter de fumer (Cf. article « Moi(s) sans Tabac : des astuces pour vous aider à arrêter ! »). Deux d’entre elles sont adaptées pour une femme enceinte :

  • D’abord, ce sont les approches psychologiques et comportementales qui sont privilégiées. Basées sur des discussions et des exercices simples, elles sont pratiquées dans le cadre d’une consultation avec un professionnel de santé.
  • Les substituts nicotiniques sont autorisés chez la femme enceinte. En revanche, leur utilisation doit se faire sous contrôle médical. Adressez-vous donc d’abord à votre médecin.

 

Pour en savoir plus, demandez conseil à votre médecin, pharmacien ou sage-femme. Le site de l’Assurance Maladie www.ameli.fr pourra aussi vous fournir plus d’infos. Rendez-vous dans la rubrique « Prévention santé » !


Étiquettes : ,

Réagissez