RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Les situations de séparation au cœur des préoccupations de plusieurs professionnels (avocats, juges, médiateurs familiaux et CAF)

18 Déc 2014 par Nadia, Direction générale, 1 commentaire »

Imprimer cet article
Rencontre Caf et justiceLe 5 décembre dernier, à l’initiative de La Présidente du Tribunal de Grande Instance de Mâcon et du Barreau de Mâcon, s’est déroulé un temps d’informations et de rencontres entre des professionnels de mondes différents : avocats, juges, médiateurs familiaux et professionnels de la Caf. Au programme de cet après-midi riche en échanges : la garantie contre les impayés de pensions alimentaires, les aides financières individuelles de la Caf et la médiation familiale,… pour que chacun, dans son rôle, puisse accompagner au mieux les parents au moment de la séparation.

Les partenaires mobilisés pour l’occasion

Une vingtaine de personnes, parmi lesquelles avocats, juges, greffiers, médiateurs ont répondu présentes à l’invitation de Mme Pirat, Juge aux affaires familiales du tribunal de Mâcon.

Cet après-midi a été l’occasion de nombreux échanges pour s’informer, mieux connaître le travail de chacun.

Les débats ont permis de donner la parole aux différents intervenants : les professionnelles de la Caf, une représentante de l’Association des médiateurs de Saône-et-Loire, une avocate formée à la médiation, une avocate – bâtonnier de l’Ordre

 Rencontres Caf - justice

 

Retour sur le nouveau dispositif sur les impayés de pensions alimentaires

Le programme de l’après-midi a permis de revenir sur la mise en œuvre du dispositif de garantie contre les impayés de pensions alimentaires expérimenté en Saône-et-Loire depuis octobre 2014. Ce dispositif permet par exemple d’aider le parent touchant une pension alimentaire inférieure à 95,52 € par enfant. Par exemple, si le montant de la pension alimentaire, fixée par un jugement ou à la suite d’une médiation familiale, est de 50 € et que l’autre parent la paie intégralement, un complément d’allocation de soutien familial (Asf) d’un montant de 45,52 € vous sera versé par la Caf. Ce complément ne sera pas récupéré auprès de l’autre parent. La loi crée ainsi la garantie d’une pension alimentaire minimum.

Pour plus d’infos sur ce dispositif, retrouvez l’article publié sur notre blog le 6/11/2014.

 

 

En savoir plus sur les offres de service de la Caf en cas de séparation

Cet après-midi de rencontre a aussi été l’occasion pour la Caf de présenter les offres de service qu’elle développe à destination des parents qui se séparent (rencontre avec un travailleur social ou avec une médiatrice familiale) et les aides financières individuelles qui peuvent être mobilisées pour soutenir les parents gardiens, non gardien en qui font le choix de la résidence alternée.

Pour en savoir plus sur la résidence alternée : voir article publié le 9 décembre 2014 sur le blog des Caf de Bourgogne

 

Enfin les associations de médiation familiale et les médiateurs de la caf de Saône-et-Loire ont pu échanger avec avocats et juges sur le rôle de la médiation familiale pour aider les parents à trouver un accord sur les aspects concrets liés à la séparation (planning d’accueil de l’enfant, contribution financière à son entretien, etc…) et les aider à s’organiser au mieux suite à la séparation, en évitant les conflits et en recherchant l’intérêt de l’enfant dans les solutions adoptées.

Vous voulez en savoir plus sur la médiation familiale en Saône-et-Loire, consultez nos articles du 14/11/14 sur la semaine nationale , celui du 17/11/2010  (« Sortir d’un conflit grâce à la médiation familiale ») et celui du 11/04/11 : Dans la peau d’un médiateur familial.

 

L’ensemble des participants a souligné l’intérêt de cette initiative prise par la Caf e souhaite renouveler cette expérience afin d’actualiser les informations et poursuivre les échanges.


Étiquettes : , , ,

Un commentaire

  1. Bravo pour l’article, j’ai bien aime avec un style rédactionnel bien singulier

Réagissez