RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Le chèque énergie : pour qui ? Pour quoi ?

4 Mar 2020 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Généralisé à l’ensemble du territoire en 2018, le chèque énergie permet d’alléger les factures énergétiques des foyers aux revenus modestes. Les explications du médiateur national de l’énergie.

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, il ne s’agit pas d’un chèque, mais plutôt « d’un bon de réduction ». Son montant varie de 48 euros à 277 euros. Il est accordé une fois par an de façon automatique, entre fin mars et fin avril, et reste valable jusqu’au 31 mars de l’année suivante.

« En 2018, le chèque énergie a bénéficié à 3,6 millions de ménages, tandis qu’en 2019, il a pu être versé à 5,6 millions de foyers, explique Caroline Keller, cheffe du service information et communication du médiateur national de l’énergie. Il devrait y avoir autant de bénéficiaires en 2020, et nous espérons une augmentation de l’aide pour les années à venir. »

« Le chèque énergie permet de régler les factures énergétiques comme l’électricité, le gaz ou encore l’achat de combustibles (fioul, bois, biomasse, etc.), détaille Caroline Keller. Il permet également de financer des travaux de rénovation énergétique. » Pour financer vos travaux, vous pouvez également vous référer aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

En revanche, il n’est pas possible de l’utiliser pour payer les charges de copropriété, ou locatives, mais il peut servir au règlement des factures d’électricité individuelles. Il est nominatif, et ne peut payer que les factures à votre nom. « Deux critères sont pris en compte pour son attribution, poursuit la chef du service information et communication : le revenu global du ménage et le nombre d’habitants dans le foyer. »

Déduit de la prochaine facture

Il n’y a pas de démarche à accomplir ! Un seul chèque énergie est envoyé automatiquement aux foyers bénéficiaires, une fois par an. En cas de perte, vous pouvez faire une déclaration sur le site du chèque énergie. Si vous êtes démarché à domicile, par mail ou par téléphone, soyez vigilant car il s’agit d’une arnaque à laquelle il ne faut pas répondre. 

Utile à savoir : vous pouvez envoyer votre chèque à votre fournisseur d’énergie avant même de recevoir la facture. Dans ce cas, il sera directement déduit de votre prochaine mensualité, en une ou plusieurs fois. Caroline Keller conclut : « Pour les foyers en grande difficulté financière, surtout, parlez-en pour éviter de vous retrouver en difficulté. Les services sociaux de votre commune peuvent également vous soutenir. »


Étiquettes : , ,

Réagissez