RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Cantons de Marcigny et de Semur-en-Brionnais : rejoindre un réseau de baby-sitters, ça vous dit ?!

28 Mar 2017 par Nadege pole partenaires, Pas de commentaire »
Imprimer cet article Imprimer cet article

Vendredi 24 mars 2017, les acteurs du projet baby-sitting se sont réunis pour la remise des mallettes aux baby-sitters « couronné(e)s ». L’occasion de vous présenter cette démarche innovante qui forme des jeunes entre 16 et 25 ans à l’accueil de jeunes enfants au domicile des parents. Complémentaire à la seule offre de garde proposée par les assistant(e)s maternel(le)s sur le territoire, ce nouveau service s’avère être une solution idéale pour répondre aux besoins des familles… et à la demande des jeunes à la recherche d’un petit job ! Zoom sur ce projet.

Les jeunes participants ont tous reçu la malette du baby-sitter.

Le projet baby-sitting, c’est quoi ?

Il s’agit de jeunes âgés de 16 à 25 ans formés à l’accueil de jeunes enfants au domicile des parents. Deux objectifs : leur permettre de trouver un job ponctuel valorisant en termes d’expérience professionnelle et améliorer l’offre pour les parents qui cherchent des personnes fiables et sérieuses pour la garde de leur(s) enfant(s).

Ce projet, issu d’un partenariat entre la Communauté de communes du canton de Marcigny (avec le Point Information Jeunesse), le Relais Assistantes Maternelles « ABISE » et l’association Brionnais Découvertes, apporte donc un autre choix de mode de garde : celui de la garde ponctuelle ou de « dépannage ».

Comment ça marche ?

Durant quelques jours de formation, les jeunes participants apprennent les bases concernant les enfants grâce à l’aide et au suivi de professionnels, dont des assistantes maternelles, disposés à transmettre leurs savoirs et leurs expériences. Au programme :

  • les premiers secours (environ 12h) : formation PSC 1 (premiers secours chez l’enfant) et prévention des accidents domestiques,
  • le fonctionnement de l’enfant (environ 8h) : développement physique et psychomoteur, alimentation, hygiène, besoins…
  • l’immersion de 2 jours chez une assistante maternelle pour appréhender leurs futures responsabilités et se faire une idée de ce qui les attend.

 

Au terme de cette formation, les baby-sitters disposent de toutes les connaissances nécessaires pour s’occuper efficacement d’un enfant en bas âge ou d’un jeune enfant.

Et en guise de souvenir, chaque participant se voir remettre la mallette du baby-sitter constituée de plusieurs éléments liés à l’activité (guide du baby-sitter, livre PSC1, trousse de soins…). C’est cet événement qui a été célébré vendredi dernier.

 

Au-delà de former des jeunes et de proposer ainsi une nouvelle offre de garde, le projet baby-sitting c’est aussi :

  • un soutien dans les démarches de recherche de baby-sitting pour les jeunes,
  • des infos nécessaires et un moyen pour les parents de trouver plus facilement une personne pour faire garder leur(s) enfant(s),
  • des contacts supplémentaires lorsque les assistantes maternelles ne sont pas disponibles,
  • des partenaires relais de l’offre auprès de leurs publics.

 

La Caf de Saône-et-Loire soutient la démarche

La bonne articulation entre vies professionnelle, familiale et sociale constitue une des priorités de la Caf. Ce projet, qui permet d’y répondre, a ainsi reçu un soutien financier de l’organisme à hauteur de 1400 €.

 

Comment s’inscrire ?

Pour rejoindre le projet, voici comment procéder :

  1. Déposez votre candidature auprès du Point Information Jeunesse (PIJ) de la Communauté de Communes du Canton de Marcigny
  2. Vous serez ensuite convoqué(e) à un entretien afin d’évaluer vos motivations et d’identifier vos disponibilités

 

Infos pratiques

  • Le projet est ouvert principalement aux jeunes de 16 à 25 ans. Mais si vous êtes plus âgé(e), n’hésitez pas à tenter votre chance ! Votre candidature pourra être étudiée.
  • Pour les mineurs, une autorisation parentale devra être fournie.
  • Pour l’immersion chez les assistantes maternelles, une autorisation des parents employeurs sera demandée et définira ce que le jeune peut faire ou ne pas faire.

 

Pour plus d’infos, vous pouvez contacter : le Point Information Jeunesse de Marcigny : 11, Rue Fressinet | 03.85.25.28.59


Étiquettes : , , ,

Réagissez