RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




Aides de la Caf : les nouveaux montants au 1er avril

2 Avr 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Comme chaque année, au 1er avril, les montants de certaines prestations versées par les caisses d’Allocations familiales (Caf) sont revalorisés. Prime d’activité, Rsa, allocations familiales… vous êtes peut-être concerné(e).

A compter du 1er avril 2021, certaines prestations sociales et familiales augmentent de 0,1 %. Une hausse dont le calcul dépend notamment de l’augmentation attendue des prix à la consommation pour l’année à venir. Conséquence : les versements de votre Caf pourront être légèrement revus à la hausse dès le mois de mai.

La Prime d’activité

Complément de revenus versé par la Caf, la Prime d’activité s’adresse aux personnes de plus de 18 ans exerçant une activité professionnelle salariée ou indépendante. Son montant varie en fonction des situations). Un simulateur en ligne permet de savoir si vous pouvez bénéficier de cette prestation, et d’en calculer le montant.

Pour une personne vivant seule par exemple, le montant de la Prime d’activité peut désormais s’élever jusqu’à 553,71 euros par mois (830,57 euros si elle a un enfant à charge). Si vous êtes en couple, vous pouvez percevoir jusqu’à 830,57 euros (996,68 euros avec un enfant).

Le Rsa

Le revenu de solidarité active (Rsa) est destiné aux personnes de plus de 25 ans dont les ressources sont faibles. Son montant s’élève désormais à 565,34 euros par mois pour une personne seule. Les couples sans enfant pourront, quant à eux, en bénéficier jusqu’à 848,01 euros. A noter : les règles et le montant du Rsa diffèrent pour les allocataires vivant à Mayotte.

Les allocations familiales

Elles permettent de faire face aux dépenses liées à l’éducation des enfants, et sont cumulables avec toutes les autres aides de la Caf. En métropole, les allocations familiales sont versées à partir du deuxième enfant. Elles varient en fonction des ressources du foyer : 33,02 euros, 66,04 euros ou 132,08 euros par mois. Dans les départements d’outre-mer, cette prestation est versée dès le premier enfant, pour un montant de 24,27 euros. A partir de deux enfants, les montants sont identiques à la métropole.

La prime à la naissance ou à l’adoption

A compter du 1er avril, le montant de la prime à la naissance– désormais versée au cours du 7e mois de grossesse –  ou de la prime à l’adoption, est fixé à 948,27 euros pour une naissance et à 1 896,52 euros pour une adoption.

La prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE)

La PreParE est accessible si vous cessez ou réduisez votre activité professionnelle pour vous occuper de vos enfants de moins de 3 ans (ou de moins de 20 ans s’ils sont adoptés). Son montant mensuel s’élève désormais à 398,79 euros en cas de cessation totale d’activité, 257,80 euros pour une durée de travail inférieure ou égale au mi-temps, et 148,72 euros pour une durée de travail comprise entre 50 % et 80 %.

L’allocation de rentrée scolaire (Ars)

L’Ars aide à assumer les dépenses de la rentrée scolaire pour vos enfants de 6 à 18 ans. Elle atteint désormais 370,31 euros pour les enfants de 6 à 10 ans, 390,74 euros pour les 11-14 ans, et 404,28 euros pour les 15-18 ans. Son versement intervient une seule fois par enfant, dans le courant du mois d’août.

L’allocation aux adultes handicapés (Aah)

Cette prestation concerne les personnes handicapées à partir de 20 ans (16 ans sous certaines conditions) et dont le taux d’incapacité est d’au moins 80 %. Son montant maximal est désormais de 903,60 euros.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh)

Versée pour vous aider dans l’éducation et les soins à apporter à votre enfant handicapé de moins de 20 ans, l’Aeeh s’élève désormais à 132,74 euros pour l’allocation de base. Ce montant peut être augmenté d’un complément d’Aeeh, allant de 99,55 à 1 126,41 euros.

L’allocation journalière de présence parentale (Ajpp)

Versée si vous vous occupez de votre enfant gravement malade, accidenté ou handicapé, son montant journalier est de 43,87 euros pour un couple et de 52,13 euros pour une personne seule. Si vous supportez également des dépenses liées à l’état de santé de votre enfant, un complément de 112,23 euros par mois peut être versé, sous certaines conditions.

L’allocation de soutien familial (Asf)

L’allocation de soutien familial (Asf) peut être attribuée par la Caf à une personne qui élève seule un enfant privé de l’aide de l’un ou de ses deux parents, ou pour compléter une pension alimentaire dont le montant est faible. Son montant s’élève désormais à 116,11 euros par mois et par enfant.

Pour aller plus loin
> La rubrique « S’informer sur les aides » sur le site de la Caf
> « Démarches en ligne : suivez le guide ! » sur le site de la Caf
> Le site mesdroitssociaux.gouv.fr


Étiquettes : , ,

Réagissez