RUBRIQUES

SUIVEZ-NOUS

Nos derniers articles

Vos derniers commentaires

Mots clés

LIENS UTILES




1er entretien d’embauche : halte au curriculum vite fait !

11 Août 2021 par Catherine service communication, Pas de commentaire »

Imprimer cet article

Passage obligé pour les jeunes qui cherchent un emploi, le CV est le sésame qui permet de décrocher un premier entretien. Un document qui doit ressembler au candidat et mettre en avant ses atouts, même avec peu ou pas d’expérience professionnelle.

Pas plus de 40 secondes ! C’est le temps passé par un recruteur sur un CV. C’est pourquoi vous devez le convaincre rapidement en mettant en avant les informations les plus importantes.

Catherine Morin, coach en recrutement, maitre de conférences en art oratoire à Sciences Po Paris, insiste sur la personnalisation de ce document loin d’être anodin : « Le CV envoie beaucoup de messages à l’interlocuteur, il faut en être conscient. Tout le monde a un conseil à donner sur la meilleure façon de le réussir. A un moment, il faut être capable de se dire « je veux qu’il me ressemble », sinon, on se perd dans les avis de chacun. »

Titre du poste envisagé, diplômes, expériences, compétences… pensez à faire figurer toutes ces informations essentielles. Un renvoi vers un profil LinkedIn sera également très apprécié. Le tout en respectant quelques règles de base. Par exemple, inscrivez les expériences les plus récentes en premier dans la liste.

Illustrez vos compétences

Soignez également la présentation, en évitant les fautes d’orthographe, les « fausses informations » ou encore une mise en page qui prime sur le contenu. Sachez que vous pouvez intégrer une photo, mais elle n’est pas obligatoire. Dans tous les cas, il est essentiel que votre CV reflète votre personnalité et ce qui vous rend unique.

Le recruteur sait qu’un étudiant a moins d’expériences professionnelles. Ce n’est pas forcément rédhibitoire. En revanche, il faut être capable de dégager des points forts issus d’autres expériences. « Le recruteur ne retiendra que ce qui est ancré dans une pratique. « Dynamique et motivé »… bof ! Mais « dynamique et président de mon association d’aviron », oui. Il faut illustrer les compétences que l’on veut mettre en valeur par un exemple. »

Sous l’influence des universités internationales, le CV a en effet beaucoup changé. « Les jeunes, et les parents qui les accompagnent, doivent en prendre conscience en se préparant, dès le lycée, avec des expériences associatives qui pourront faire la différence. Elles illustreront un sens des responsabilités, un engagement, un savoir-faire de terrain… »



Ciblez votre interlocuteur

Le CV doit aussi correspondre aux codes de l’environnement que le candidat souhaite intégrer. Pour la communication ou la publicité, vous pouvez adopter une maquette plus créative que si vous sollicitez un cabinet d’audit, par exemple. Il faut également garder en tête que le lecteur reçoit beaucoup de demandes. Il doit vite arriver à quelque chose d’intéressant.

« L’idée est d’organiser les parties pour mettre en avant ses atouts. En général, les étudiants ont du mal à valoriser leurs compétences, alors qu’ils en ont beaucoup. Elles peuvent être personnelles, sportives, associatives… Il faut s’interroger sur ce qu’elles vont apporter d’utile au poste visé : s’intégrer dans une équipe, respecter des horaires, être réactif, avoir le sens du service client… »

Une fois le CV rédigé, il reste ensuite à l’incarner lors d’un entretien sans se répéter. Car, si le CV peut être une clé pour entrer dans l’entreprise, c’est ensuite à vous d’en pousser la porte.


Étiquettes : , ,

Réagissez